« le diable dans la démocratie »

Professeur de philosophie, ancien ministre de l’éducation, le polonais Ryszard legutko est député européen et président du groupe des conservateurs et réformistes européens.

Dans cet ouvrage, il fait le rapprochement entre l’idéologie marxiste et l’idéologie libérale issus tout deux de la même modernité qui refuse la transcendance et place ses espérances dans le matérialisme. En étudiant dans les détails les évolutions récentes de la démocratie libérale, il a découvert qu’elle partage en fait de nombreux traits inquiétants avec le communisme : Culte du « progrès », « sens de l’Histoire », volonté de transformer la société en luttant contre les adversaires de « l’émancipation et de l’égalité », soumission du suffrage populaire à des instances non élues, et incapacité à tolérer aucune opinion contraire…

Communisme et démocratie libérale : des idéologies parallèles

« viendront de douces pluies »

Comme quoi, dès les années 50, ils avaient bien anticipé le confinement.

Des gens enfermés à l’intérieur pour « survivre« , desservis par la machine et l’informatique, se plongeant dans un passé virtuel pour oublier ce présent cauchemardesque, dominé par des élites dévastant ce qu’il reste du monde extérieur. Gens qui finissent par mourir, ne laissant plus derrière eux que le fantôme de leurs habitudes qu’ils avaient inscrites dans la mémoire de leurs ordinateurs et qui s’évaporera lorsque les ordinateurs s’éteindront à leur tour.

Chroniques de science fiction de Ray Bradbury :

la nouvelle en image :

Viendront de douces pluies – Ray BRADBURRY (Chroniques martiennes) – STFR (odysee.com)

la nouvelle lue et mise en musique :

« pour en finir avec Pasteur »

Le docteur Éric Ancelet a rédigé, en 1998, un ouvrage passionnant sur les vaccins et la médecine en général, dont nous vous conseillons chaudement l’acquisition. « Pour en finir avec Pasteur » démonte, en 250 pages, plus d’un siècle de dogmes autour des vaccins et de la médecine allopathique, maintenues en place par les dirigeants religieux, scientifiques, étatiques et industriels, grâce à l’ignorance et la peur. La maladie est dans la majorité des cas le symptôme d’un conflit, un signal d’alarme que quelque chose ne va pas dans notre vie. Faire la guerre aux virus, aux microbes, aux cancers est aussi absurde que la guerre chimique qui se déroule dans notre agriculture, où les sinistres camps de concentration de l’élevage intensif des animaux.

« le Sacré Cœur de Montmartre »

Cette bande dessinée nous plonge dans l’histoire de cette basilique qui se mêle à celle de la France. C’est en effet à la suite de la guerre de 1870 que deux beaux-frères, Alexandre Legentil et Hubert Rohault de Fleury, ont l’idée de faire construire à Paris un sanctuaire voué au Sacré-Cœur dont la dévotion s’est particulièrement étendue en France depuis les apparitions du Christ auprès de la visitandine Marguerite-Marie Alacoque de Paray-le-Monial en 1673.