origine secrète de la première guerre mondiale

« L’Histoire a été soigneusement falsifiée pour dissimuler le fait que, contrairement à l’article 231 du traité de Versailles en 1919, c’était la Grande-Bretagne, désireuse de conserver sa suprématie mondiale et non l’Allemagne, qui était responsable de la guerre ».

Gerry Docherty et Jim MacGregor : l’Histoire Occultée, Les origines secrètes de la première guerre mondiale Editions Nouvelle Terre, 2017

« un bonheur insoutenable »

Dans la série 1984, Meilleur des mondes….le Bonheur insoutenable est étrangement prémonitoire !

Dans un futur qui n’est peut-être pas très éloigné, toutes les nations sont désormais gouvernées par un ordinateur géant, enfoui sous la chaîne des Alpes. Les humains sont programmés dès leur naissance -du moins ceux qui ont été autorisés à naître- et sont régulièrement traités par des médicaments qui les immunisent contre les maladies, mais aussi contre l’initiative et la curiosité.

Il y a cependant des révoltés. L’un d’eux, surnommé Copeau, va redécouvrir les sentiments interdits et d’abord l’amour. Il s’engage alors dans une lutte désespérée contre ce monde trop parfait, inhumain, qui accorde, certes, le bonheur à tous, mais un bonheur devenu insoutenable parce qu’imposé.

Un coranavirus… des vaccins, la 5G, traçabilité, certificat numérique, … une humanité docile, un bonheur insoutenable !

« non, la France ce n’est pas seulement la République » (JF Chemain)

Les hommes politiques n’ont plus que le mot république à la bouche oubliant que l’histoire de notre pays est multiséculaire et ne commence pas seulement avec la Révolution judeo maçonnique des Lumières anglophiles !

Dans cet ouvrage, l’auteur, un enseignant qui a longtemps exercé en ZEP, rappelle que la France ne se résume pas à la République et « ses valeurs » abstraites, mais qu’il faut donner à aimer aux enfants la France, la richesse et la précision de sa langue, la profondeur de son histoire, la beauté patinée par les siècles de son patrimoine…il en appelle à sortir de l’idéologie républicaine, des condamnations à la petite semaine et à faire aimer la France dans sa vérité faute de quoi la guerre « civile » sera inévitable :

La République a objectivement créé les conditions d’une guerre civile

l’avenir de la France dans ses villages ?

Anthony Cortes, journaliste, est parti à la rencontre de cette France rurale. Et il en est convaincu : celle-ci a un fort potentiel économique et pourrait bien connaître prochainement un repeuplement et un développement nouveau par opposition aux modes de vie urbains.

Le réveil de la France oubliée, Anthony Cortes, éditions du Rocher, 165 pages, 14,90 euros