« les tribus du cinéma et du théâtre »

Lucien Rebatet (1903-1972) est un écrivain, journaliste et critique musical et cinématographique français. Condamné à mort en 45 par l’Epuration, il a été gracié.

Son ouvrage Les Tribus du cinéma et du théâtre, publié pour la première fois en 1941 par l’éditeur Robert Denoël, a fait partie des ouvrages mis à l’index dès 1945. Cet ouvrage sulfureux évoque “comment les Juifs ont eu vocation pour le cinéma” et comment celui-ci est devenu “un royaume d’Israël“.

Blaise Cendras

Afin que les enfants Blancs puissent mieux connaitre leurs petits frères Noirs, l’écrivain B Cendras avait écrit de petits contes pleins de finesse et de poésie.

« Un homme raisonnable ne peut parler de choses sérieuses à un autre homme raisonnable : il doit s’adresser aux enfants » clame le préambule. Ces 12 contes, très dialogués, usent de formules, refrains, répétitions… transcrivant avec bonheur la tradition africaine orale. étonnants, dramatiques, souvent drôles ou malicieux…

Petits Contes Nègres Pour Les Enfants Des Blancs | Rakuten

une tour contre une flèche

La tour Eiffel est devenue le symbole de la république dite française à travers le monde. Bien des artistes, des penseurs, de simples quidams, se sont à l’époque insurgés contre sa construction lui reprochant sa laideur et l’inversion des valeurs qu’elle représente et mettant en garde contre l’effondrement vers lequel elle allait irrésistiblement mener le pays :

« Je me signe parce que c’est le symbole insolent de l’apostasie d’un peuple qui a renié son histoire et qui en fait une fête. Cette bougie rouillé insulte Notre Dame et vise à remplacer nos croix. L ‘inversion révolutionnaire, tout est là. Ses adorateurs disent qu’elle a libéré l’univers, produit la Lumière, chassé les ténèbres, je crois que même dans l’ordre naturel elle amènera forcément la catastrophe, la fin du monde. Nous ne pouvons avoir raison eux et moi en même temps !« 

(M Peltier, la fin de l’homme blanc)

La fin de l´homme blanc, Roman, Littérature, Nos Rayons - Chiré

Onfray taille un costume au très pédant Monde

Le journal le Monde a longtemps été un journal de référence. Aujourd’hui il regorge de mensonges et d’articles de propagande idéologique. Il n’est d’ailleurs plus lu par grand monde… Michel Onfray à propos duquel le journal a sorti un papier très « ordurier » à l’occasion de la sortie de sa nouvelle revue « front populaire », rappelle les origines troubles et le soutien que le trio infernal BNP (Bergé, Pigase, Niel) a apporté à des causes très gauchistes et hautement condamnables…

à lire dans la revue Valeurs Actuelles

les écrivains ne devraient jamais se mêler de politique !

Sylvain Tesson est de ces auteurs agréables à lire, globe trotter, à la fois un peu poète et un peu philosophe qui savent nous transporter dans d’autres univers…

mais lorsqu’il se mêle de juger son prochain, on a envie de dire « mais qui es tu pour juger » ! qui es-tu toi qui est né parmi les premiers de cordées, avec une cuillère en argent dans une famille gauchiste bien introduite, toi, qui n’as jamais eu de mal à réunir les fonds nécessaires à toutes tes expéditions circumterrestres, toi qui n’as jamais eu à travailler pour vivre, que sais-tu de la vie de ceux « d’en-bas » toi qui après ton accident, a été pris en charge par les meilleurs médecins ?

« la France est un paradis peuplé de gens qui se croient en enfer » ! S Tesson

« Subitement on n’a moins envie d’aller bruler les ronds-points, non ? » S Tesson

oui bien sûr que globalement, les français ne sont pas les plus à plaindre mais s’il y a 10 000 jeunes qui se suicident par an, 600 agriculteurs qui font de même, 600 enfants avortés dans le ventre de leur mère chaque jour, des millions de gens qui prennent des anti- dépresseurs, des milliers de GJ massés sur les ronds points pendant des mois, des milliers d’entrepreneurs sur le carreau, c’est n’est certainement pas qu’ils débordent de joie de vivre ni qu’ils se croient arrivés au paradis !

Comment se fait-il que la France, jadis jardin béni de Dieu, soit devenue pour beaucoup un enfer ! C’est cette rage des français devant tout ce qu’ils ont dû céder aux rapaces de la finance (pour lesquels tu votes) qui attise leur colère et renforce leurs sentiments d’injustice ! et c’est grand bien qu’ils le manifestent encore aussi vivement ! Si les GJ veulent abattre l’état c’est qu’ils le tiennent justement responsable de leurs malheurs ! le français, gaulois réfractaire n’est pas un marxiste, lui ce qu’il espère, c’est qu‘on arrête de l’emmerder, pas que l’état gère sa vie de la naissance à la tombe !

Sylvain Tesson confiné dans sa maison de vacances crache sur ceux qui lui permettent de faire ses courses, ceux qui vident ses poubelles, les soignants,.. tous ceux qui travaillent en ce moment pour un salaire de merde pendant que la bourgeoisie dort. Connard!#confinementjour24

et puis M Tesson, ces GJ que vous conspuez comme tout bon gauchiste que vous êtes, ne sont- ils pas ceux qui justement vont payer cash l’addition des « putasseries » économico- politiques ! ne sont-ils pas comme leurs grands-parents en 14-18, les victimes d’un capitalisme qui doit se débarrasser de toute forme de contestation, d’enracinement pour imposer sa loi !

Vous devriez faire un tour dans cette France de Campagnol pour tenter de comprendre ce que c’est que cette liberté à laquelle les français restent attachés plus que tout !

et soyez certain, M Tesson, que le mouvement des gilets jaunes, qui n’a en réalité jamais cessé depuis des dizaines de semaines, va resurgir puissance 10 à la libération ! car ce sont les GJ qui sont les premiers de tranchées et non les auteurs à succès !

« un bonheur insoutenable »

Dans la série 1984, Meilleur des mondes….le Bonheur insoutenable est étrangement prémonitoire !

Dans un futur qui n’est peut-être pas très éloigné, toutes les nations sont désormais gouvernées par un ordinateur géant, enfoui sous la chaîne des Alpes. Les humains sont programmés dès leur naissance -du moins ceux qui ont été autorisés à naître- et sont régulièrement traités par des médicaments qui les immunisent contre les maladies, mais aussi contre l’initiative et la curiosité.

Il y a cependant des révoltés. L’un d’eux, surnommé Copeau, va redécouvrir les sentiments interdits et d’abord l’amour. Il s’engage alors dans une lutte désespérée contre ce monde trop parfait, inhumain, qui accorde, certes, le bonheur à tous, mais un bonheur devenu insoutenable parce qu’imposé.

Un coranavirus… des vaccins, la 5G, traçabilité, certificat numérique, … une humanité docile, un bonheur insoutenable !

"the eyes of darkness"

Ce roman d’anticipation publié en 1981, raconte le déclenchement d’une guerre bactériologique lancée par la Chine contre les USA. La scène, d’une étonnante actualité, se passe à … Wuhan !

« Ils appellent ce truc Wuhan 400 parce qu’il a été exporté à l’extérieur des laboratoires à partir du développement de l’ADN. C’était la quatre centième tentative de création d’un micro-organisme fait de main d’homme. »

. « Wuhan 400 est une arme parfaite »

« C’est vers 2020 qu’une sévère maladie ressemblant à une sévère pneumonie se répandra sur l’ensemble du globe, attaquant les poumons et le système bronchique et résistant à tous les traitements connus. »

On s’étonnera toujours que ces romans, ces films dits de science-fiction collent autant à la réalité ! comme s’ ils avaient pour but de nous préparer aux situations à venir …

Contagion (P Soderbergh)