« tu es Pierre »

Depuis Vatican 2 l’autorité de Dieu, qui revient naturellement au pape, interroge les défenseurs de la Tradition chrétienne qui sont déroutés par la multiplication des hérésies proférées par Bergoglio qui refuse jusqu’au terme de vicaire du Christ. Afin d’apaiser leurs inquiétudes, l’abbé Billecocq confirme le catholique dans sa foi :

Bill Gates au Congo

La mode est au capitalisme vert, beaucoup de gens, proies d’une intense propagande, veulent sauver la planète et certains comme Bill Gates se font passer pour des philanthropes, ce qui est une forme de charité très intéressée. Dans cet extrait d’un cash investigation on voit toute l’imposture de ce nouveau concept et la nature véritable de la philanthropie de celui que les médias appelle « le médecin du monde » … qui se trouve avoir beaucoup de sang sur les main x:

Réponse du berger à H Clément

Hugo Clément est un « journaliste » parisien assis bien au chaud dans son studio. Il n’a jamais travaillé à la campagne mais en bon bobo il a une idée préconçue sur la façon dont les bergers traitent les loups réintroduits dans leur montagne. Un de ces bergers s’est énervé contre lui et tous ceux qui portent des jugements la vie des français « qui ne sont rien » selon le mot d’E Macron :

« une journée en enfer »

Une Journée en enfer, le blockbuster de l’année 1995, le grand film d’action mâtiné d’humour réunissant Bruce Willis, Samuel L. Jackson et Jeremy Irons, aidera peut-être les Français à comprendre pourquoi le ciel leur tombe sur la tête.

L’objet du film, au-delà des scènes d’action et d’humour, c’est le leurre. Un leurre gigantesque qui permet à une organisation terroriste de détourner l’attention de toute la police de New York pour braquer la Réserve fédérale, qui recèle des centaines de tonnes d’or dans ses caves. L’or de tous les pays du monde !

La transposition est rapidement faite avec la situation française : les autorités politiques, scientifiques et médiatiques, sont en train de lancer le plan Deuxième vague, ils n’ont plus que ça à la bouche, un retour du virus pour justifier une vague, bien réelle celle-ci, de licenciements massifs qui accelerera le passage du capitalisme productif au capitalisme financier et sauvera les oligarques bien planqués dans leurs tours d’ivoire.