le capitalisme avance masqué !

Depuis que la loi du doux commerce s’est imposée en politique et que nos hommes d’état sont des VRP du CAC 40, la stratégie du marché est toujours la même. Elle consiste à détruire ce qui existe à l’état naturel et qui est don de Dieu, pour le substituer par un produit commercialisable.

Par exemple, dans le cas du confinement, on nous oblige à la distanciation sociale, on isole les personnes âgées, on brise les relations humaines naturelles, puis on vient proposer une solution marchande, des tablettes numériques, des magasins virtuels, des robots, des réunions de travail via des plateformes informatiques, des livraisons uber, toute chose qui a un cout et rapporte à des multinationales adeptes du transhumanisme !

La suite logique de cette stratégie, est de commercialiser le corps humain lui-même. Elle nous est présentée dans les films hollywoodiens depuis des décennies afin que nous nous prédisposions à l’accepter. Elle est aujourd’hui en cours, transplantation, PMA, homme « augmenté », privatisation de la nature….

sanctuariser la réserve d’or de la France.

J Marie Le Pen qui subit l’opprobre médiatique depuis des années a toujours été diabolisé afin que le pouvoir reste dans les mêmes mains. Qu’on apprécie ou non le personnage, toute sa carrière montre qu’il a voulu servir la France et il faut reconnaitre qu’il a souvent été visionnaire des problèmes auxquels nous sommes maintenant confrontés. Au crépuscule de sa vie, il continue le combat et vient de lancer un appel afin que dans cette crise de tous les dangers que nous traversons, l’or des français soit sanctuarisé !

Faut-il rappeler que depuis la loi Pompidou Rothschild le trésor national a fondu comme peau de chagrin, la souveraineté monétaire qui était la nôtre a été bradée à des intérêts privés !

Aux Etats-Unis Trump procède en ce moment à la nationalisation de la « banque fédérale » ce qui n’est pas sans risque pour lui ! chaque fois qu’un président a voulu interférer dans les affaires de la finance opaque, il y a laissé la vie (Kennedy) ou son mandat (De Gaulle).

les heures les plus sombres…

« Si demain il devait y avoir une pénurie, je le dirais aux Français ». B Lemaire


et de préciser sa pensée fulgurante en rajoutant : « Il y a des tensions sur certains produits » « Chacun peut le voir dans ses magasins. Il y a moins de variété sur certains produits comme les pâtes mais je le répète, il n’y a pas de pénuries ».

Parole de gouvernement qui ne ment jamais ! il nous prévient, il va y avoir une pénurie pour la bonne raison que notre système économique globalisé est très fragile, très interdépendant. Que les chauffeurs ne livrent plus, qu’un composant vienne à manquer et toute la chaine de distribution s’arrête ! c’est ce qui explique que nous constatons que de nombreux rayons ne sont déjà plus réapprovisionnés !

Alors, puisqu’il ne faut rien attendre de ce gouvernement, l’heure est venue de stocker ! stocker est l’opposé de la panique. Celui qui a des réserves ne panique pas parce qu’il est déjà prêt, il a déjà ses réserves. Celui qui panique, c’est la cigale qui n’a rien vu venir et qui a cru que ce virus serait un épiphénomène alors qu’il est le marqueur d’une crise systémique dont l’issue nous est imprévisible.

Les super- marchés ne super-marcherons bientôt plus, le monde est à l’arrêt, les flux de toute nature sont interrompus, marché noir, tickets de rationnement, vols, pillages seront très prochainement notre quotidien….

effondrement ou crise (insolentiae TV)

Dès le mois d’avril de graves perturbations sont attendues dans la filière alimentaire mondiale :

« Sans prendre de mesures urgentes pour protéger les petits exploitants et maintenir les chaînes d’approvisionnement mondiales, la planète risque une crise alimentaire, prévient l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Le monde pourrait être confronté à une pénurie alimentaire si des mesures ne sont pas prises rapidement en faveur des plus vulnérables et pour préserver les chaînes d’approvisionnement mondiales, affirme l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

le moment n’est donc pas à la panique !

retour à la terre !

Les cosmopolites hors-sol et sans vergogne qui nous gouvernent destestent les patries, les frontières, tout ce qui rappelle notre enracinement et notre identité. Ils sont laissé mourir des millions de paysans depuis un siècle, abandonné les campagnes à la jachère, se sont montrés incapables de protéger nos productions nationales, les ont mises en concurrence déloyale, et voilà qu’avec la crise qui nous traverse, ils lancent un appel au patriotisme économique afin que chacun qui le peut, aille prêter main forte au monde agricole qui manque cruellement de bras !

Pétain en 40

« Je hais les mensonges qui vous ont fait tant de mal. La terre, elle, ne ment pas. Elle demeure votre recours. Elle est la Patrie elle-même. Un champ qui tombe en friche, c’est une portion de la France qui meurt. Une jachère de nouveau emblavée, c’est une portion de France qui renaît. »
PÉTAIN, Discours du 25 juin 1940

Si cette crise nous amène à retrouver les vertus de la terre, alors il est possible que nous retrouvions le chemin du ciel !

De la sobriété sans la pub !

La publicité est l’outil de propagande majeur des sociétés marchandes. En la bannissant de tout l’espace public, on retrouverait la sobriété qui sied aux sociétés saines de corps et d’esprit !

des vins partout !

La civilisation moderne est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure. G Bernanos (la France contre les robots)