après le virus ….une cyber pandémie ?

La corona folie touche à sa fin, les populations rechignent au cyber contrôle et à la vaccination de masse, mais les plans du gouvernement mondial ne sont pas pour autant à l’abandon, la stratégie de la peur doit se poursuivre, aussi, les communistes de Davos, transhumanistes adeptes du Grand Reset, laissent entendre qu’ils préparent une nouvelle catastrophe ce que confirment les autorités françaises par la voix de B. Pompili ministre de la transition écologique !

Karl Schwab
le froid prétexte aux coupures ?

covid et décroissance

La nouvelle ère techno- capitaliste qui se dessine table sur une réduction de l’activité industrielle, c’est pourquoi elle fait la promotion de la transition énergétique en s’appuyant sur la théorie du « réchauffement climatique » :

Bill Gates, fondateur de Microsoft et activiste climatique milliardaire, a déclaré lundi que les fermetures économiques à grande échelle sont “loin d’être suffisantes” pour freiner le changement climatique. Nous devons plutôt “nous débarrasser des émissions de tous les différents secteurs”.

Le changement de comportement, comme conduire moins ou prendre moins l’avion, est utile mais loin d’être suffisant – 2020 en est un bon exemple”, a déclaré M. Gates. “Nous avons réduit les émissions de carbone grâce à ces changements drastiques dans l’économie, mais la réduction des émissions est en fait assez modeste”.

Tout comme nous avons besoin d’innovation pour le COVID-19, nous en avons besoin pour nous débarrasser des émissions de tous les différents secteurs et faire baisser le changement climatique”.

Cela concerne de nombreux domaines”, a poursuivi M. Gates. “Comment nous produisons de l’électricité, comment nous fabriquons des produits industriels, comment nous cultivons des aliments, comment nous refroidissons nos bâtiments et tous les moyens de transport”.

Dans ces déclarations on voit bien comment s’articulent covid et capitalisme vert et l’on peut craindre que cette diminution de l’activité n’implique également une diminution de la population mondiale (Bill Gates est eugéniste et malthusien)

Vidéo intégrée

les associations Vegan financées par les multinationales !

Le véganisme est un militantisme antispéciste qui met l’homme au même niveau que l’animal duquel il veut faire un sujet de droit quitte à s’en prendre brutalement aux bouchers et aux consommateurs de viande (en écartant toutefois la dénonciation de l’abattage halal !), or, il se trouve que ces groupuscules activistes sont financés par de grandes multinationales de l’agro alimentaires qui préparent les humains à ne consommer que de la nourriture industrielle !

le cirque c’est LREM

« Laissez une paroisse vingt ans sans prêtre : on y adorera les bêtes. » le saint curé d’Ars.

Il y a à peine quelques semaines les faux ecolo, vrais khmers verts de la macronie, autorisaient la vente des animaux de compagnie aux laboratoires à des fins de pseudo expériences scientifiques, ils votaient les lois de « bioethique » permettant la mise à mort des enfants à naitre, aujourd’hui, les mêmes, qui par ailleurs ne se soucient aucunement des conditions d’abattage à la mode hallal des animaux d’élevage, décident que les animaux sauvages seront désormais interdits dans les cirques. D’aucun y verront la ruine d’une profession qui s’est pourtant grandement transformée ces dernières années afin d’améliorer le sort de ses animaux, une profession qui est l’expression d’une partie de la culture française, la tradition du cirque étant aussi celle du dressage des animaux sauvages et ce qui en fait son attrait !

voici donc, à l’heure où l’économie est au plus mal, une énième décision coercitive qui va sonner le glas d’une profession qui a fait la joie de tous les petits français émerveillés par la magie du cirque !… toujours taper sur les petits !

dites, Mme Pompili, le masque, c’est pas très écolo !

On aimerait bien Mme Pompili que vous vous occupiez également des gros bonnets de l’industrie alimentaire qui bénéficient de tous les passe-droits pour maltraiter les animaux et empoisonner ceux qui les mangent et que vous protégiez avec la même hargne les petits d’hommes qui sont eux aussi des êtres sensibles !

Pendant que les bébés sont exterminés dans les centres d’avortement…

l’arnaque des énergies renouvelables

La transition énergétique est la nouvelle stratégie du capitalisme pour se recomposer en se donnant une bonne conduite. Elle s’accompagne d’un bouleversement radical des fondements de l’économie et de la société et justifie les politiques malthusiennes et eugénistes :

Nous n’avons aucun contrôle sur ceux qui détruisent véritablement l’environnement.

la totalitarisme vert

« une limitation des libertés au nom du changement climatique n’est pas liberticide». Manon Aubry

L’écologie 2.0 est une imposture qui considère que l’homme est mauvais mais que la nature est bonne..par conséquent, seule une dictature sera en mesure de sauvegarder la planète, l’homme devra s’effacer devant Gaia, la déesse terre ! Rappelons que ce sont les nazis qui firent voter les premières lois écologiques de protection des animaux en 1933 et une autres pour la protection de la nature en 1935 (Aujourd’hui, les verts veulent faire de l’arbre une personnalité juridique, ils votent comme un seul homme, les lois de bioethique qui autorisent l’euthanasie prénatale et toutes les dérives transhumanistes, ils veulent transformer les villes en campagne aseptisée tout en ayant que faire de la campagne !)

«  nous devrons […] apprendre de l’histoire des mouvements révolutionnaires – les nationaux-socialistes, les staliniens finlandais, les nombreuses étapes de la révolution russe, les méthodes des Brigades Rouges – et oublier nos égos narcissiques … nous devrons former une organisation très stricte et disciplinée avec une politique clairement définie et astreignante, et de préférence avec des signes extérieurs uniformes. [Le membre] doit apprendre à endurcir son cœur si nécessaire. Nous devrons apprendre à ignorer les intérêts mineurs au profit des intérêts supérieurs. Nous devrons apprendre à être craints et haïs. […] Le mot “ doux ” doit être effacé du vocabulaire des Verts une fois pour toutes. […] [Nous avons besoin] d’une élite stricte avec une forte figure de leader » deep ecology du Finlandais Pentti Linkola

Les verts ont pris d’assaut certaines mairies. Ils gouvernent par la coercition, la destruction et la punition. L’écologisme se présente comme un front anti populaire fasciné par la violence et le crime. C’est une idéologie totalitaire, affairiste, nihiliste et fanatique qui entend disqualifier tous ceux qui protègent la véritable écologie, ancrée dans le réel, celle qui s’intéresse avant tout à son prochain et tente de préserver son milieu d’origine ainsi que ses héritages…une écologie qui fait de l’homme le jardinier et le gardien de la terre, le veut prospérant et croissant, domptant les éléments par la maitrise de sa propre nature… s’élevant jusqu’à réussir à relier la terre au ciel !

Une vision radicale de l'écologie chrétienne : CONTRELITTÉRATURE

transition verte et pollution noire !

Bravo les verts !

Faute de vent régulier pour faire tourner les éoliennes par ailleurs très peu rentables, et en raison de la fermeture de 24 réacteurs nucléaires (sur 56 que compte la France), il faut de nouveau importer du charbon en particulier d’ Allemagne ! Notre dépendance énergétique s’accroit alors que la France avait réussi grâce à un programme industriel très novateur à avoir une production qui nous mettait à l’abri de tous ces aléas !

En plus d’avoir un bilan carbone désastreux, une facture énergétique qui flambe, il est possible que les français ne puissent pas se chauffer cet hiver !