les préfets donnent un nouveau tour de vis

mais c’est pour « sauver des vies  » alors qu’un virus hyper sournois rôde autour de nous :