une femme archevêque !?

Une totale inconnue, @anne_soupa, féministe illuminée, marxiste et aussi catholique qu’une courgette, « exige » le poste d’archevêque de Lyon… Les progressistes qui ont infiltré l’Église vont-ils lui dérouler le tapis rouge ou recevra-t-elle la paire de gifles qu’elle mérite ?

L’église conciliaire est progressiste, elle ne peut donc être garante de la Tradition, elle n’a donc pas la foi ! Ainsi par provocation, Anne Soupa, théologienne, laicarde et féministe, se porte candidate à l’archevêché de Lyon par provocation et au prétexte de vouloir faire évoluer l’Eglise ! or, l’Eglise est éternelle, elle n’a pas à s’adapter au monde ! Marie, épouse, femme et mère s’est soumise à Dieu, elle n’a pas cherché à le défier comme cette passionnaria de l’idéologie bergoglienne.

La maçonnerie se frotte les mains à l’idée de livrer la France à Satan. L’Eglise boira le vin jusqu’à la lie mais on sait que les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle !