Hunger game

Le cinéma Hollywoodien est au service du Système, il a ceci de bien qu’il nous prépare à ce qui nous attend ! s’agissant des films de science fiction, il faut bien constater qu’aucun ne nous annonce des lendemains radieux. La trilogie Hunger game nous conte l’avènement d’un régime totalitaire appelé « Panem » … de quoi méditer sur les échéances à venir !

« l’oeil du Mal » (Caruso)

Satan habite à Hollywood, c’est le repaire principal des plus grands réseaux pédocriminels… les productions cinématographiques sont des œuvres de subversion destinées à pervertir les masses, à nous amener progressivement à entrer dans un nouveau monde, à préparer nos cerveaux à accepter l’impensable. Dans le film l‘oeil du Mal sorti en 2008, les nouvelles technologies ont pris le pouvoir, l’homme est sous contrôle. A l’heure où il est question de pucer l’ensemble de l’humanité, il est temps de s’interroger sur l’identité des instigateurs de notre mise en esclavage !

Synopsis :

Jerry et Rachel ne se connaissent pas, mais un cauchemar leur a donné rendez-vous. Parce que quelqu’un l’a fait passer pour un terroriste et qu’il est désormais recherché par toutes les polices, Jerry n’a pas d’autre choix que d’obéir à la mystérieuse voix qui contrôle chacun de ses faits et gestes. Rachel est elle aussi obligée d’obéir, sinon ce sera son fils, Sam, qui le paiera de sa vie. Dans une course contre la montre où la manipulation et l’hypertechnologie sont reines, les deux jeunes gens doivent accomplir tout ce que la voix leur demande, quels que soient les risques. S’ils veulent survivre au piège, ils vont devoir à la fois échapper à leurs poursuivants et percer le secret de ceux qui mènent ce jeu infernal…

« la constance du jardinier »

On parle beaucoup ces temps-ci de Big pharma, des conflits d’intérêts entre les gouvernements et ces grands groupes (ex A Buzin/Lévy). On nous promet un vaccin contre le corona mais on apprend que Bill Gates (qui n’a rien d’un scientifique et encore moins d’un bienfaiteur de l’humanité) en est le promoteur et qu’il compte introduire dans sa potion une puce électronique.

Voici un film trié du livre éponyme de John le Carré qui raconte l’histoire tirée de faits réels d’une firme pharmaceutique qui a testé sur des Kenyans un médicament contre la tuberculose. Un médicament qu’elle savait mortel, parce que pas encore au point…Les plus pauvres font les frais des pratiques criminelles de firmes qui veulent se faire de l’argent en mettant en danger la vie de ceux qui n’ont pas grand-chose pour au final mettre aussi en danger la vie de ceux auxquels ces vaccins seront définitivement administrés ! (cyanure, aluminum, ADN modifiées..une vraie soupe de produits toxiques)

Dr Schaller sur les dangers de la vaccinologie

Dr Raoult sur la politique vaccinale du gouvernement

Big Pharma fait il main basse sur les remèdes ?

préempter les trains de Lourdes !

Plutôt que de réouvrir les hôpitaux de provinces fermés pour les raisons de profit, de mobiliser les hôpitaux privés, et d’organiser de grands battages médiatiques qui mobilisent des centaines de personnes pour transporter par voies ferroviaires ou aériennes quelques malades vers des services non encore saturés d’autres régions, plutôt que de fermer le sanctuaire de Lourdes, où depuis le miracle de st Bernadette, des millions de malades viennent chercher réconfort et guérison, l’Etat ne trouve rien de mieux que de réquisitionner les trains qui transportent les pèlerins vers Lourdes :

Les transferts de malades, c’est du spectacle (dr C Prud’homme)

lire Lourdes (E Zola bien obligé de reconnaitre que la foi peut faire des miracles)

l’apôtre des lépreux (Molokai)

A l’heure où nombreux sont ceux qui tremblent devant un invisible ennemi craignant pour leur vie, le film Molokai relate l’histoire de ce prêtre Damien, qui sacrifia sa vie pour secourir les hawaïens touchés par la lèpre !

Le film relate la partie la plus édifiante de sa vie qui se déroule de son arrivée sur l’île de Molokai jusqu’à sa mort 16 ans plus tard à l’âge de 49 ans de la maladie qu’il s’est efforcé de soulager en s’occupant des lépreux abandonnés. Premier parmi quatre membres de la congrégation à s’être proposé pour venir en aide aux lépreux relégués sur l’île, ce qu’il découvre là-bas est plus qu’inattendu pour lui. Il s’est rapidement rendu compte qu’il était condamné. Sa première prière dans la chapelle en ruine lorsqu’il débarque sur l’île est celle d’un homme qui s’abandonne à Dieu en toute conscience de ce qui l’attend : « Seigneur, tu es mort à 33 ans, ma vie commence à 33 ans…J’implore ta protection ».

Sa charité pour les lépreux fait l’admiration de tous, même celle d’un médecin agnostique qui ne parviendra pas à demeurer sur l’île à ses côtés, et celles des protestants qui sont nombreux à Molokai.

Béatifié par le pape Jean-Paul II le 4 juin 1995, le Père Damien est canonisé le 11 octobre 2009 par le pape Benoit XVI et devient le patron spirituel des lépreux.

« De Gaulle »(G. le Bomin)

De Gaulle par-ci, de Gaulle par-là, il n’y en a que pour lui. Tout le système de droite comme de gauche est tombé en pâmoison devant le personnage à tel point que ça en devient suspect !

et en effet, lorsque l’on remue un peu les pages de l’histoire, on découvre vite la face sombre du « général » : 1iere GM (loin des lignes), 1940 (il fuit), 45 (il évince Pétain, fait entrer l’ogre US dans la bergerie), épuration (alliance coco), 1958 (coup d’état), guerre l’Algérie (trahison), mai 68 (dépassé)… ce heros que nous présente la bien-pensance fut la création de quelques historiens souvent anti-nationaux !

De Gaulle, l’homme qui de son propre aveu, a fait tuer le plus de français par des français ! De Gaulle, l‘homme providentiel qui a dirigé la résistance derrière un micro parce que, déçu de ne pas avoir été retenu dans le nouveau gouvernement de Pétain, préféra fuir la France et ne dut sa gloire qu’à un juif patriote, qui refusant de quitter le pays en guerre, lui céda sa place dans l’avion !

Le film tout juste sorti sur les écran, est à tout à sa gloire. Le gaullisme, épuré de ce qu’il pouvait parfois avoir de politiquement incorrect (ce petit peuple, sûr de lui et dominateur ; les français ce peuple chrétien de race blanche ; j’aimerais qu’il naisse plus de bébés en France et qu’il vienne moins d’immigrés...) est tendance !

Roger Holeindre, l’imposture du Gaullisme

contre histoire de De Gaulle (A Abauzit)

De Gaulle traitre intégral

Ils se réclament tous du gaullisme, imposteur en chef (Rivarol)