"la fille au bracelet" (S. Demoustier)

Lise est une jeune fille impassible qui incarne le nihilisme de la jeunesse actuelle. Elle est accusée d’avoir tué sa meilleure amie. Elle s’apprête à affronter la cour d’ Assises. Personne ne semble la connaitre intimement et au fil des audiences, on découvre les frasques d’une ado nourrie au porno et aux réseaux sociaux comme le sont hélas beaucoup trop de jeunes aujourd’hui sans que l’état n’élabore le moindre plan de prévention. Lise ne réalise pas la gravité de ce qu’elle a fait parce qu’elle confond le reel et le virtuel. Comme B Griveaux, elle filme ses ébats et multiples les expériences permissives, raffole des sextos, s’alcoolise pour se désinhiber… se noie parce qu’elle est sans repères.

Ses parents font partie de cette génération du « cool », post soixanhuitarde, qui n’ont pas su inculquer à leurs enfants les vertus qui élèvent l’homme, les protéger de tous les pièges que leur tend la société techniciste, hédoniste et hyper-sexualisée dans laquelle nous baignons !

Un film qui raconte avec justesse et sensibilité les dérives dans lesquelles s’enfonce inexorablement notre société qui a perdu le sens profond de l’amour !

On décrète des années pour la lutte contre le cancer mais ce cancer du porno qui ronge les âmes a pignon sur rue et métastase tout le corps social !

Association stop au porno : https://www.stopauporno.fr

cinéma et mondialisme

Il ne fait plus de doute que le cinéma moderne est un outil de propagande idéologique ! Les Oscars et les Césars, qui n’ont plus grand succès public, sont la quintessence de cette soumission au nouvel ordre mondial : la souffrance des minorités, la cause féministe, l’écologisme, le misérabilisme, le jeunisme…sont les thèmes de prédilection d’un art qui a perdu toute son indépendance, tout son génie et toute sa probité ! politique, showbiz et amoralité ont des affinités avérées.

Cette année, le film coréen Parasite rafle quatre Oscars et on jubile à la grande victoire de la diversité sur la blanchitude !

les délires hallucinants du Monde bien-pensant !… le virus de la connerie, il s’attrape où ?

Le blanc n’est décidément plus en couleur de sainteté !

"que Dieu m'y garde"

2020 sera l’année de la commémoration du centenaire de sa canonisation !

Jeanne d’Arc est le personnage historique le plus consensuel de toute l’histoire de France, une figure de la résistance qui ne s’est jamais trompée d’ennemi principal !

Jeanne est un le plus grand miracle que Dieu ait donné à notre pays, reprise comme étendard par le droite aussi bien que la gauche, par Aragon comme par Brasillach, par Michelet comme par Maurras. Au sommet du panthéon des saints laïcs, elle est la plus grande sainte de France et du monde, reine secondaire de France par le miracle de la triple donation !

En ces temps de soumission, Jeanne nous rappelle qu’il n’ y a « grande pitié » au royaume de France que pour ceux qui se sont résignés à déposer les armes en s’inclinant devant les puissants du jour.

P Buisson réalise un premier film sur le procès de la pucelle. Et il y avait matière !

La langue de Jeanne est une véritable cathédrale de mots, un chef d’oeuvre littéraire, des paroles inspirées. Elle est le verbe lumineux et transparent habité par la grâce !

La langue de Jeanne réalise, en effet, la plus parfaite alliance du naturel et du surnaturel. Personne mieux qu’elle n’aura parlé la langue forte et doulce de Joinville. Personne n’a plus naturellement parlé que Jeanne ce que Laforgue appelait du Français de Christ.

Ce procès qui méritait bien un film, est un chef d’oeuvre de surnaturel et de bon sens dont les vertus peuvent encore féconder la résistance française !

le procès de Jeanne par R Brassillach : https://www.youtube.com/watch?v=gOzlRiLftzE

Polansky aux César !

Le réalisateur R. Polansky 12 fois accusé de viol, condamné par la justice américaine, 12 fois nommé aux César ! les talents sont récompensés !

IL faut dire qu’en matière de justice dans notre pays, Robert Badinter, qui sauva la tête de l’assassin d’enfants, Patrick Henry, est toujours porté au pinacle par le tout le Système comme une absolue référence en matière de droits de l’homme ….

sur la peine de mort : https://enlandegrace.com/2019/12/04/tu-ne-tueras-pas/

Garabandal, Dieu seul le sait

Ils croiront quand il sera trop tard Padre Pio

SAJE distribution, sortie le 22 janv

Un film réalisé à partir de faits historiques, les apparitions de Garabandal dans le nord de l’ Espagne à 4 jeunes filles, entre 1961/65 et le message délivré par la Sainte Vierge à de nombreuses reprises à destination de toute l’humanité. (Avant tout vous devez être bons, si vous ne le faites pas un châtiment viendra. La coupe se remplit déjà, si vous ne changez pas, le châtiment sera très grand. Beaucoup de cardinaux, d’évêques, de prêtres vont par les chemins de perdition et entrainent beaucoup d’âmes avec eux. On donne de moins en moins d’importance à l eucharistie. Vous devez éviter par vos efforts la colère de Dieu sur vous, si vous lui demandez pardon avec une âme sincère, il vous pardonnera…Marie, votre mère par l’intercession de l’archange st Michel)

La vierge apparait en robe blanche et manteau bleu couronnée de petite étoiles. Ses pieds sont cachés, ses mains sont ouvertes, elle porte un scapulaire sur l avant bras-droit et une longue chevelure ondulée …sa bouche est très jolie, son visage de couleur sombre est plus clair que celui d’un ange, sa voix est inhabituelle, envoutante ….

L’Eglise restera perplexe face à ces apparitions qu’elle ne reconnait toujours pas.

Il faut rappeler cependant que seule la religion catholique enregistre des apparitions et des miracles, comme preuves que Dieu veut donner aux hommes de son existence !

sur les apparitions, l’interview du Père José Luis Saavedra ; compte rendu des apparitions

le site de SAJE production : https://www.sajedistribution.com/accueil.html

"1917"(Sam Mendès)

La Grande Guerre ne lasse pas d’inspirer les réalisateurs… après une longue liste de films sur le thème de cette effroyable guerre qui recomposa la carte politique de l’Europe, la ruina économiquement, sacrifia sa jeunesse, permis la mise en place d’institutions internationales qui allaient peu à peu mettre à bas le droit européen et priver les nations continentales de leur souveraineté, le dernier film du genre, conte l’histoire de deux soldats britanniques qui ont pour tâche de porter un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice… La scène se passe dans le département de la Somme, en 1917, au tournant de la guerre, au moment où la « lassitude » s’est installée et qu’ allaient éclater les premières grandes mutineries, les grèves à l’arrière, l’épouvante communiste en Russie, et l’entrée en guerre des Etats-Unis venus imposer à l’ Europe les règles du « doux commerce » et vendre aux Européens « le rêve américain » qui n’en finit pas de nous ronger ! …

deux jeunes anglais pris dans la tourmente de la GG

"Le Hollandais volant"

Qu’est-il arrivé à ce navigateur du XVIIe s.? comment est née sa légende ?

S’agit-il d’une légende ? d’un châtiment divin ?

Thalassa consacré au Hollandais Volant

Le film Hollywoodien Pandora avec la divine A Gardner, revisite cette histoire dans une version plus chrétienne : rédemption, don d’amour, résurrection, chatiment divin, éternité, enfer, damnation, péché capital, pénitence…

https://www.arte.tv/fr/videos/075746-000-A/pandora/

le vaisseau fantôme Wagner

Quelle "Misérables" affaire !

La République a une tendance mainte fois constatée, de s’apitoyer sur les coupables et de mépriser les victimes (ex, les derniers jours d’un condamné V Hugo), d’encenser les racailles et d’être dure avec ceux qui triment, ces lépreux populistes qui mangent avec les doigts (Darmanin) : 26 éborgnés chez les GJ/T. Luaka, visité en grand pompe par Hollande !

Elle en fait une nouvelle fois la démonstration avec le réalisateur Ladj Li, protégé de Macron (ému aux larmes devant un tel chef d’oeuvre) qui porte plainte pour diffamation contre le journal Valeurs Actuelles qui vient de révéler son passé de meurtrier (il avait, au nom de la loi Islamique, enlevé, battu et voulu brûler vif un jeune homme !). Et bien sûr, France Culture, Le Monde, prenant fait et cause pour le chouchou des bobos, qualifiant l’homme au lourd passé judiciaire, le Thenardier de Hugo, de merveilleux !

un artiste complet !

Il faudrait encore bien des plans Borloo, bien des milliards versés dans le vide aux banlieues pour que la gauche bisounours consente à ouvrir les yeux sur la réalité de ces quartiers !

Chronos devore ses enfants, depuis Robespierre, la République finit toujours par éliminer ceux qui lui sont proches ! Il ne fait pas bon être Misérables au pays de Hugo !

"La valise ou le cercueil"

A l’occasion de la sortie en kiosque de ce numéro spécial sur les vérités interdites de la guerre d’Algérie, le DVD du film de Ch Cassan et M Havenel, la valise ou le cercueil, sorti en 2011 (mais jamais autorisé à être distribué en salle) est mis en vente et également visible sur la plateforme youtube.

Ce documentaire montre qu’en Algérie comme partout, la colonisation française pacifia. Elle le fit dans le respect des populations locales et en ayant soin de les intégrer au développement, ce qui se vérifie par le fait que la France était aimée de ces populations (nombreux sont ceux qui en Algerie comme partout en Afrique s’engagèrent sous son drapeau.. .la République les trahira, elle est coutumière du fait !). Le rôle et les méthodes du FLN y sont également bien décrites et on y constate ici aussi, l’engagement déterminant du PC et de ses affidés dans la montée de la haine qui allait conduire à la guerre entre des populations qui avaient jusqu’alors vécu en bonne entente dans ce ci beau pays !

une « sale guerre » dans toutes ses dimensions !

La guerre d’Algérie est un gâchis incroyable qui incombe pour une large part à De Gaulle. La République en abandonnant harkis, pieds-noirs et soldats à la barbarie du FLN, a, une fois de plus déshonoré la France et enfoncé l’Algérie naissante dans le chaos d’où elle n’est toujours pas sortie !

JP Méfret, nostalgerie

"Une vie cachée" (Terence Malick)

Peut-on être un nazi et un bon chrétien ?

Parce que voulu libre par son Créateur, l’homme jouit d’un libre-arbitre. Il peut donc choisir ou le bien ou le mal selon ce que lui dicte sa conscience, mais toute conscience éclairée par Dieu l’inclinera naturellement vers le Bien…

Une vie cachée est l’histoire d’une figure de la résistance catholique au mal, un paysan autrichien qui refuse de se convertir au nazisme. A l’heure où plus personne n’est responsable de rien et en a donc perdu sa liberté, se pose la question de l’objecteur de conscience, la responsabilité des actes dont nous sommes auteurs. Un film roboratif comme il y en a trop peu !

voir l’enseignement de st Paul sur la soumission à l’autorité et les ouvrages d’ Annah Arendt sur la banalité du Mal ou ceux de G Bernanos, sous le soleil de Satan.

un film de foi et d’amour pour élever les consciences ! (durée 3heures, sortie le 11/12)

Depuis Vatican 2, la contre-Eglise conciliaire s’est elle aussi soumise aux dogmes dominants. En choisissant le moins pire, elle nous mène vers le pire ! les démons sont à intérieur…

dossier de l’hebdo la Vie à propos du film : http://www.lavie.fr/culture/cinema/

1930, l’Eglise catholique allemande excommunie le nazisme : https://www.lesalonbeige.fr/en-1930-leglise-en-allemagne-excommunia-le-nazisme/

L’Encyclique de Pie XI, Mit Brennender Sorge du 1/03/1937 dénonce le nazisme comme raciste. La persécution contre l’Eglise s’accélèrera ensuite durement.