Un chat à la mairie !

« laissez une paroisse vingt ans sans prêtres, on y adorera les bêtes«  Curé D’Ars

Afin de sensibiliser sur la cause animale, une tête de liste LFI pour les prochaines municipales de Rennes a inscrit au rang de ses colistiers, un chat !

Il y’a officiellement en France, 8,8 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté et 150 000 français sont sans abri…mais LFI soigne les chats….

Le discours que Macron n'a pas tenu à Mulhouse !

Lettre ouverte à la jeunesse de France (R Holeindre 2016) :

N’oubliez pas que vous vivez sur une terre chrétienne, hier fille aînée de l’Eglise. Vous êtes en majorité catholiques, soyez en fiers ! La France est le pays le moins raciste du monde mais vous avez le droit et surtout le devoir de rester catholiques et français toujours, et tous ceux qui viennent d’ailleurs disposant chez nous de toutes les libertés et de tous les avantages sociaux doivent respecter nos lois et nos coutumes. Oui méfiez-vous des provocateurs soyez respectables pour être respectés afin que vive la france !

Macron à Mulhouse, ville emblématique de l’islamisation de la France

L'ENA fait peau neuve !

L’école nationale d’administration avait été créée en 1945 pour former dans un contexte d’épuration des anciens dirigeants de la nation, des cadres uniformisés, des intellectuels sauce républicaine, moulés dans les « valeurs de la République ». Ils formaient ce qu’il est convenu d’appeler « l’élite de la nation » comme si d’élites nous n’en avions jamais eu avant ! mais qu’importe, ils recevaient néanmoins une formation de haut niveau…

E Macron qui sort de ce moule, a décidé de s’attaquer à ce symbole de l’élitisme à la française ! En Macronie, comme dans tout mouvement révolutionnaire, il faut que les choses changent, sans quoi, la révolution ne vit pas ! Il a donc été décidé qu’une partie des étudiants seraient sélectionnés sur les critères sociaux (discrimination dite positive), que des classes seront labellisées « égalité des chances ». Par ailleurs, il n’y aura plus de classement de sortie et l’épreuve de culture générale, jugée trop discriminante, sera tout bonnement abandonnée !

Considérant la médiocrité des personnels politiques qu’elle nous a livré depuis quelques mandatures et le pantouflage qui s’opère entre administration et secteur public, il n’y a pas de quoi pleurer sur la disparition de l’ENA, néanmoins, avec ce toilettage, tout ce qui fit la renommée de notre pays, ses hautes écoles de formation, la promotion au mérite qui nous a donné tant de grands hommes, est effacé d’un coup de gomme sous la marche forcée de l’égalitarisme…

Tu seras « égal » mon fils …

Macron fleurte à droite…et à gauche !

Jihadisme, islamisme, laïcité, communautarisme, séparatisme, radicalisation… quand les mots ne s’énoncent plus clairement, la peur de l’amalgame, la hantise de la stigmatisation des musulmans et la crainte d’être taxées d’islamophobie paralysent les élites.

Pour ne pas stigmatiser la communauté musulmane, E Macron parle désormais de séparatisme. La sémantique change, les problèmes restent les mêmes ! En déplacement à Mulhouse, (103 nationalités pour 110 000 habitants, dont 1/3 de musulmans), il a fait un nouveau discours d’enfumage histoire de gagner quelques voix en flattant à droite et à gauche ! comme toujours, il n’a convaincu personne !

Tandis qu’il parlait, la République annonçait la libération sous les 3 ans, de 148 djihadistes par les autorités françaises !

A force de compromissions, de faiblesses, de politique du en même-temps, le face-à-face prophétisé par Collomb devient chaque jour un peu plus réalité, à moins que la République dépassée par ce qu’elle a semé, ne décrète un nouvel « édit de Nantes », ou pourquoi pas une guerre de sécession !

Il y a 30 ans, M Poniatowski

Le plan scélérat de soumission est en marche…

E Macron va se prononcer sur « le séparatisme », ce mot de novlangue qui désigne le communautarisme qui gangrène la France :

« il s’agit aussi d’organiser l’islam de France. Former des imams français en développant des « cursus d’islamologie » dans les universités, les projets d’écoles d’aumôneries (militaires et hospitalières). Favoriser une meilleure structuration du culte musulman par le levier de son financement ». EM

Si on comprend bien, il s’agit donc d’offrir une caution universitarie à l’Islam présenté par Castaner comme une religion d’amour, de tolérance et de paix, de lui fournir les subsides qu’il réclame, d’encourager les entrées massives de nouveaux immigrés, de permettre la propagande salafiste dans les quartiers abandonnés par la république …

Si vous ne voulez pas du Christianisme, vous aurez l’Islam. Chateaubriand

Religion d’amour ou religion de soumission, Macron a choisi !

Eugénisme en marche

Elysée organise ce jour une conférence sur le handicap et met les petits plats dans les grands pour montrer que la République est inclusive et qu’elle ne discrimine personne ! quelle hypocrisie quand on sait qu’au même moment au sénat, on débat des moyens d’ éliminer les embryons porteurs de handicap par des mesures eugéniques qui ne disent pas leur nom !

Mais en Macronie il est possible de poser avec des handicapés pour faire le buzz et en même temps de programmer la mise à mort intra-utérine d’enfants susceptibles d’être malformés !

Chacun garde en mémoire que le président n’était pas intervenu pour arrêter l’assassinat de Vincent Lambert… c’est désormais son triste sort qui guette les handicapés !

Ryadh Sallem, champion de handisport, était sur Cnews, interrogé sur le plateau de « L’heure des pros ». Le journaliste raconte que la mère de Sallem a pris des médicaments pour avorter qui lui ont causé la perte d’une partie des mains et des jambes, lui disant qu’aujourd’hui son handicap serait repéré à l’échographie et qu’il ne serait pas là :

L'islam conquérant, République consentante !

Ce dimanche 9 janvier à Albi, un groupe de maghrébins est monté sur le toit de l’église st Jean Baptiste, pour y suspendre les drapeaux algérien, tunisien, marocain. Aucune réaction de la part des autorités informées de l’action…

Il n’en fut pourtant pas de même lorsque le groupe patriote, génération identitaire avait déployé une banderole dénonçant l’islamisation de la France, sur le toit d’une mosquée de Poitiers. Ils avaient été arrêtés et condamnés !

E Macron avait promis des mesures fracassantes contre le séparatisme et la radicalisation qui menacent sérieusement le fameux vivre-ensemble et l’unité française. On a attendu, attendu, mais Godot n’est jamais venu !

Le libéralisme est radicalement de gauche !

Le libéralisme est arrivé en France au XVIIIème s. avec les Lumières anglophiles C’est cette idéologie anti-chrétienne qui a instauré une société de l’individu-roi, mesure de toute chose, là où étaient les nombreux corps intermédiaires de la nation….

J Julliard :

Ce que cette longue traversée de deux siècles et demi nous a montré, c’est que la gauche, parti de l’individu face au primat du collectif qui était l’apanage de la droite, la gauche qui a fait la Révolution française au nom des droits de l’individu, droits politiques, économiques, sociaux, cette gauche devenue collectiviste au milieu du XIXe siècle à cause de l’impératif de défense des droits sociaux des classes laborieuses face à l’égoïsme féroce des détenteurs du capital, est aujourd’hui revenue, sans toujours le dire ni même le savoir, à ses origines : elle est redevenue le parti de l’individu.” (Les gauches françaises, page 879).

La Liberté est un principe fondamentalement catholique, le libéralisme est son faux-pendant, de gauche anti-cléricale !

Le libéralisme dénoncé par Leon XIII (par l’abbé Billecocq) : https://www.youtube.com/watch?v=J0FoAj-ieTw

On juge l’arbre à ses fruits

"La République, un poison pour la France"

La république c’est la loge et la loge c’est la synagogue.

Dès sa proclamation en 1792, la République s’est construite en opposition au christianisme et se présenta comme une religion de substitution, la déesse Raison, divinité omnipotente !

La République est une fiction, une idéologie qui consiste à arracher l’individu à tous ses déterminismes comme l’affirme V Peillon dans « la révolution n’est pas terminée » et comme le prouvent tous les jours les mesures ultra-progressistes du gouvernement Macron !

Là où étaient les certitudes de la foi, les Lumières ont substitué le relativisme, et des valeurs contradictoires ont remplacé des principes non négociables !

Là où était l’universalisme chrétien, s’est installé un messianisme judeo-protestant très anti français !

En clair depuis plus de 220 ans la République nous plonge dans les ténèbres de la toute puissance de la Raison que ne tempère plus la Foi et divise la France contre elle-même !

Aujourd’hui que le réservoir constitué par des millénaires de culture catholique arrive à épuisement, on peut mesurer que la République n’a rien apporté de bon au pays !

"juger l'arbre à ses fruits"…

E Macron a été propulsé sur le devant de la scène politique par tout un système mediatico- financier afin de parachever la destruction de la France. De ce point de vue, son bilan est exceptionnel et les media continuent de l’encenser …

De l’autre coté de l’Atlantique, le President Trump a contre lui tout le système mediatico- financier qui le conspue à longueur de colonnes et en dresse toujours un portrait peu flatteur. Le parti démocrate lui a tendu moults pièges pour entraver sa politique et le contraindre à la démission… mais l’animal a la carcasse solide, il résiste ! mieux il va se présenter pour un second mandat avec un bilan comme aucun président des US n’en a présenté depuis longtemps. La procédure d’impeachment a fait pschitt, tous les indicateurs économiques sont au beau fixe, il a cloué le bec à l’hérésie réchauffiste, foulé aux pieds la démocratie de la bien-pensance, sa politique internationale est d’une grande finesse, il s’est ouvertement manifesté auprès des associations pro-vie, et son discours sur la politique de l’Union a tout bonnement été magistral (de rage et de dépit, les démocrates en ont mordu leur chapeau !)

Les media rongent leur frein, plus leur chouchou cosmopolite Macron donne des signes de faiblesse plus le redneck, candidat de l’Amérique profonde, est assuré de sa prochaine réélection !

On a le président qu’on mérite !