Le vrai tour de force de la dictature

C’est la stratégie du diable, faire croire qu’il n’existe pas !

Un petit coup en douce et hop, le conseil constitutionnel présidé par L Fabius (affaire du sang contaminé et autres scandales d’état) statue sur une loi organique pour parer l’épisode du coronavirus :

https://www.conseil-constitutionnel.fr/decision/2020/2020799DC.htm (décret du 26 mars 2020)

Ce texte suspend de facto toutes les questions en cours, les règles constitutionnelles n’ont plus besoin d’être vérifiées, les parlementaires dont le rôle et l’efficacité réels sont déjà très affaiblis ne sont plus consultés

Ainsi le gouvernement profite de notre confinement spatial et mental pour avancer vers des lois de plus en plus liberticides (ex remise en cause des droits sociaux dès la sortie de crise, déploiement des forces armées pour faire respecter l’ordre de confinement, géolocalisation des individus via les opérateurs téléphoniques, autorisation écrite de sortie et arrestation des réfractaires…)

De coups de canif en coups de canif, la dictature avance masquée !

HISTOIRE : Lorsque l’Assemblée auto-décrétée Nationale outrepassant ses prérogatives se changea en Convention pour voter la première constitution de la République en 1792, celle-ci se transforma bientôt en régime de Terreur marqué notamment par le génocide des Vendéens. Depuis, à chaque changement de numéro, la république maçonnique se régénère dans le sang (1848 ; 1871 ; 1944 ; 1958). IL y a donc tout lieu de penser que les choses n’en iront pas autrement aujourd’hui que la 5eme est à bout de souffle et que le temps presse aux dirigeants de trouver une issue à l’impasse où ils se trouvent !

Le gouvernement de la Convention est le despotisme de la liberté contre la tyrannie.

Maximilien Rosbespierre

y-a-t-il un pilote dans l’avion ?

On a vraiment l’impression que le bateau prend l’eau de toutes parts, informations contradictoires, défaillances politiques aggravées, incompétences, précipitation, incurie, choix contre productifs, mise en danger de la vie d’autrui… la liste est longue de ce qui peut être reproché à ce gouvernement et les sondages prouvent que les français ne sont pas dupes, d’ailleurs de nombreux dépôts de plainte sont déjà déposés contre les responsables de la catastrophe en cours, pour l’heure protégés par le plan d’urgence sanitaire !

Plus de la moitié des Français ne fait plus confiance au gouvernement pour gérer la crise sanitaire posée par le coronavirus. Ils sont par ailleurs 70% à penser que l’exécutif leur ment.

Pour 55% d’entre eux, le gouvernement n’a pas encore pris la mesure de la gravité de la situation

Par ailleurs, 69% des sondés estiment que le gouvernement n’est «pas clair» face à la pandémie de Covid-19 et 70% qu’il «ne dit pas la vérité aux Français».

75% des Français considèrent qu’il n’a pas pris les bonnes décisions au bon moment et la même proportion pense qu’il «ne fait pas ce qu’il faut pour bien équiper les hôpitaux et les soignants face à l’épidémie». De plus, 75% des interrogés disent ne pas être «rassurés» par un gouvernement qui, pour 79% d’entre eux, ne «sait pas où il va».

Toute crise entraine à sa suite, son lot de désolations, nous ne sommes pas au bout du tunnel !

Où sont donc passés les LBD ?

Dans les quartiers chauds des grandes métropoles urbaines, la cocotte minute bout, pas question de respecter le confinement ! c’est je jeu du chat et de la souris ! les policiers qui patrouillent ont reçu l’ordre d’agir avec discernement afin d’éviter tout dérapage…

Les mauvaises langues remarqueront que ces délicates attentions n’ont pas été données concernant les manifestations des GJ, ces français qui exprimaient leurs difficultés quotidiennes liées aux mesures ultra libérales du gouvernement Macron !

Comme on peut s’y attendre, il n’y aura donc ni éborgné, ni interpelé, ni verbalisé dans cette France des si attendrissants Misérables ! faire respecter le confinement n’est pas une priorité dans les quartiers L Nunez

S Ndiaye, il n’y a pas le moindre respect du confinement en fonction de la catégorie sociale

Mais peut être sommes- nous tout simplement en rupture de stocks de LBD comme nous le sommes de masques, de tests, de respirateurs, de gel, de médicaments…

Macron avance masqué !

Ils ont commencé par nous dire que les masques ne servaient à rien, ensuite, on a appris qu’il n’y en avait pas, que nos stocks étaient ou périmés ou altérés ou avaient été vendus à l’étranger. L’ARS a fourni quelques pièces moisies qu’il a fallu retourner. C’est ainsi que les personnes les plus exposées n’en sont toujours pas équipées après plus de quatre semaines de début d’épidémie…

Il n’y a pas besoin de masque quand on respecte la distance de protection…il n’y a pas de raison que le président déroge à ces règles S Ndiaye

et hier à Mulhouse, nous avons découvert notre président masqué ! le personnel médical, les policiers apprécieront de savoir que finalement le masque protège…les puissants !

un masque et en même temps pas de masques !

« guerre contre le corona ou guerre contre les peuples » ?

L’équipe d’ONLI hebdo fait le point sur la situation sanitaire et politique et leurs conséquences :

le confinement général est une mesure punitive, coercitive, dont la dimension politique l’emporte largement sur son intérêt médical. Il s’agit de tester la volonté de résistance des Français à la suppression de leurs libertés fondamentales. La France étant un laboratoire du mondialisme.

Pourquoi confine-t-on les français :

Le danger caché du coronavirus : la stratégie du choc – YouTube

"putsch sanitaire contre Raoult"

Nous tenions là un français nobelisable capable de soigner un grand nombre de personnes avec un médicament peu onéreux (10 cts le comprimé) qui a fait ses preuves ! notre « élite » en a fait un ennemi public !

et pendant que Raoult claque la porte du conseil scientifique, que les politocards tergiversent, et nous font tout leur numéro de cirque, les bureaucrates de l’ARS distribuent des masques moisis à bord de leurs voitures flambant neuves !

coronavirus, vidons les prisons !

Le gouvernement condamne les honnêtes gens à l’enfermement préventif et réduit leurs pas de promenade à un mouchoir de poche et en même temps, notre garde des sceaux Belloubête propose une ordonnance qui permettra la libération inconditionnelle de 5000 prisonniers !

Dans cette crise toutes les contradictions de LREM qui navigue à vue ! tous à l’arrêt dans nos quartiers, confinés dans nos cellules pendant qu’on vide celles des détenus !

E Macron c’est le contraire d’un chef (M Onfray)

Le gouvernement de la Convention, est le despotisme de la liberté contre la tyrannie Robespierre