la guerre de 7 ans (1754)

Les Québecois sont actuellement très actifs sur internet pour dénoncer les manipulations autour de l’épidémie de covid. Afin de rendre hommage à leur combat, cette page d’histoire qui montre comment les français se sont rangés auprès des amérindiens contre la puissance britannique ; l’épisode revient sur la déportation des acadiens par les anglois :

complot ou hasard

Le complotisme est un mot de nov langue inventé par la CIA, il vise à décrédibiliser les gens qui cherchent à comprendre les causes du chaos vers lequel nous tendons. On les désigne également sous les termes péjoratifs de conspirationnistes ou même de nazis, de fascistes faute d’avoir d’autres arguments à leur opposer ! et bien évidemment, il s’agira d’apprendre aux enfants, à l’école, comment les repérer et se méfier de ce qu’ils peuvent dire plutôt que de les entrainer à exercer leur libre arbitre en leur fournissant tous les éléments de la réflexion.

Étude à l'appui, Rudy Reichstadt explique en quoi le complotisme est un «  phénomène social majeur » - Roanne (42300)

Car, s’il existe des complotistes c’est bien parce qu’il existe des comploteurs ! ces comploteurs, très puissants, agissent dans l’ombre depuis des siècles, ils organisent, prévoient, ourdissent des plans dans des réunions tenues secrètes, font et défont les gouvernements, provoquent des guerres, commandent des attentats sous faux drapeaux, avancent leur pions dans le but d’atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés de longue date et auxquels ils se tiennent.

De l’ autre côté, nombreux sont ceux qui ne croient pas dans ces « théories du complot ». Ils préfèrent expliquer l’histoire par le jeu du hasard. Ils pensent que rien ici-bas n’est ordonné par aucune force, qu’elle soit naturelle ou encore moins, surnaturelle. Pour eux, les choses adviennent selon les circonstances, chacun tirant « la couverture à lui » selon les opportunités que lui donnent les évènements, chaque génération pouvant faire table rase du passé et écrire sa propre page.

A y regarder de plus près, on trouve parmi les « complotistes » des gens qui croient en l’existence de causes tangibles, d’un principe premier qui justifie et éclaire ce qui se passe. En un mot, pour les complotistes, l’histoire a DU sens, tandis que leurs adversaires ont une conception toute darwinienne de l’histoire, conception basée sur le relativisme, la sélection naturelle et l’idée que des mutations imprévisibles peuvent modifier le sens de l’histoire. Pour ces derniers, l’histoire a le sens qu’ils veulent bien lui donner, c’est celui du progrès, de la flèche du temps qui s’éloigne toujours plus de son point de départ ! Par conséquent, il est vain de leur fournir des faits indiscutables attestant du complot, puisque pour eux, il n’y a pas de vérité établie, rien n’a de sens, la vie n’a pas de principe moteur ! les anti-complotistes sont donc des gens masqués, qui fuient les lois de la nature autant qu’ils fuient les lois de Dieu !

Georges Bernanos (1888-1948) – aufildelapensée

Pierre Sidos, une vie au service de la France

Pierre Sidos est décédé à l’âge de 93 ans, vendredi 4 septembre muni des sacrements de l’Église. Un frère mort au combat pendant la drôle de guerre, un père exécuté par les gaullo communistes en 46, lui même fait prisonnier au camp du Struthof, il prit comme emblème la croix celtique et fonda « Jeune Nation« , membre actif de l’OAS, il défendit l’Algérie française auprès du colonel Thiry fusillé par la république en 1963. Penseur nationaliste, partisan du retour à l’ordre naturel et infatigable militant pour la France aux Français, il fut un homme de droiture, responsable politique élégant, aux convictions solides.

« Anima eius in pace præter Dominum »

à l’origine du complot

On parle beaucoup des plans d’une oligarchie mondiale comme cause majeure du chaos multiforme dans lequel sombrent les peuples. Cette stratégie n’est pas nouvelle et puise aux origines de la venue du Christ sur terre. Ainsi, nul ne peut prétendre comprendre la marche de l’histoire s’il ne s’intéresse pas à la religion et au messianisme juif :

Sagremor on Twitter: ""l'aspiration au Grand Israël s'accorde presque  parfaitement avec les projets.. pour le Kurdistan. Le plan Grand Israël d'O  Yinon, établit qu'il est impératif d'utiliser les Kurdes pour diviser les

Trump, prix Nobel ?

Les américains se croient investis d’une destinée manifeste, aussi tous les présidents ont- ils fomenté des guerres pour pouvoir porter au monde « la paix » et l’idéal de vie américain ! c’est ainsi que de toute leur histoire, ils ont participé à plus de 200 guerres et chaque président peut s’en attribuer plusieurs. A ce jour, seul D Trump fait exception, non seulement il ne s’est engagé dans aucun conflit, mais au contraire a retiré ses troupes des zones de guerre.

Pour autant les prix Nobel n’attestent pas toujours d’une réelle volonté de maintenir la paix puisque qu’attribués parfois à des personnages hautement nocifs à la pax america !

« le travailleur » (E Jünger)

90 ans en arrière, l’auteur germanique E Junger prédisait dans un classique dystopique « le travailleur » que le masque facial serait la solution pour éradiquer l’individualité et imposer la conformité du groupe à de nouvelles normes sociales.

« Ce n’est pas une coïncidence », écrit-il, « que le masque commence à nouveau à jouer un rôle décisif dans la vie publique ». Il apparaît de nombreuses manières différentes … que ce soit comme un masque à gaz, dont on essaie d’équiper des populations entières ; que ce soit comme un masque pour le sport et les grandes vitesses, que l’on voit sur chaque pilote de course ; que ce soit comme un masque de sécurité pour les lieux de travail exposés aux radiations, aux explosions ou aux substances narcotiques. Nous pouvons supposer », poursuit-il, avec une étrange prescience, « que le masque finira par assumer des fonctions que nous pouvons à peine imaginer aujourd’hui ».

Amazon.fr - Le Travailleur - Ernst Junger, Julien Hervier - Livres

C’est ce qu’exprime également George Orwell en 1984 lorsqu’il décrit de façon prémonitoire les masses comme « une nation de guerriers et de fanatiques, marchant en parfaite unité, pensant tous les mêmes choses et criant les mêmes slogans… trois cent millions de personnes ayant toutes le même visage ».

Ces auteurs sont- ils tous des initiés qu’ils ont pu, tel J Attali, prophétiser avec autant d’acuité le monde dans lequel ils veulent nous emprisonner ?

Quoiqu’il en soit, nous vivons l’ultime étape de la dégradation physique de l’individu enclenchée lors de la Première Guerre mondiale qui « déflora » les âmes et donna le signal de départ à la déshumanisation et à la barbarie !