histoire de la misandrie

C’est un sujet qui ne fait pas la Une des journaux et pourtant ce sexisme idéologique existe bel et bien, en témoignent les récents propos de l’élue « vert » Alice Coffin pour qui tous les hommes étaient des violeurs en puissance :

Plutôt que la lutte des sexes qui n’est qu’une version moderne de la lutte des classes, promouvoir la complémentarité des sexes comme nous l’enseigne la Bible ! la virilité comme la féminité étant l’un et l’autre nécessaires à l’harmonie sociale et à la paix dans le monde…

Gisèle Halimi, le parti de l’étranger d’abord !

La célèbre avocate gauchiste féministe Gisèle Halimi (Zeiza Gisèle Élise Taïeb) vient de mourir à l’âge de 93 ans.

Gisèle Halimi une des 343 salopes à l’origine de la loi sur l’avortement qui permet de tuer par jour en France, plus de 800 enfants dans le ventre de leur mère, une tunisienne porteuse de valise contre la France au moment de la guerre d’Algérie, une avocate du FLN !

Les racines juive de cette Franco-Tunisienne ne se sont jamais implantées dans cette terre de France, dans les profondeurs de notre roman national, dans la terre de nos ancêtres issus des campagnes, de la souffrance de nos paysans penchés sur cette terre et priant à l’heure de l’Angélus.

le féminisme sous la ceinture

C’est la grande victoire sur le patriarcat ! Haro sur la bienséance, c’est la révolution copernicienne du féminisme, le summum de la classe et de l’élégance est atteint !

« En fait j’aurais dû venir avec une paire de couilles, et la poser sur la table » (CNews). Brune Poirson, secrétaire d’Etat !

Notre société décadente a abandonné toute morale, toute mesure et toutes grâces. Les féministes qui veulent être des hommes comme les autres ont donc emprunté aux hommes, pour faire plus viril, un vocabulaire de charretier qu’ils utilisent parfois entre eux en certaines circonstances…

Dans la France catholique on disait que la femme avait cette haute mission et cette vocation de civiliser l’homme, de tempérer ses ardeurs, de le rendre moins dur, moins impulsif, plus compréhensif…et en effet, au cours de l’histoire, combien de rois prenaient conseil auprès des femmes avant de prendre une décision ! dans la France du XXI e s, la femme qui ne tient plus son rang et enrage de rivaliser avec l’homme a précipité la société dans la vulgarité, la guerre des sexes et la grossièreté !

Dior et idéal de femme !

La mode est une industrie soumise aux lois du marché. On sait les mœurs dépravées qui règnent bien souvent dans ce secteur et ce malgré un génie créatif incontestable de certains grands couturiers. Les mannequins répondent aux critères du moment, l’androgynie, aussi, l’image de la femme que véhicule la publicité Dior n’est-elle pas à l’honneur de La Féminité !

Franc-maçonnerie et féminisme

Longtemps les femmes furent exclues des cercles maçonniques, depuis de nombreuses loges leur ont ouvert leur porte et les ont initiées afin de colporter leurs hérésies dont le but est de saper notre socle civilisationnel (on leur doit toutes les grandes « évolutions » civilisationnelles, comme la contraception, le divorce, l’euthanasie, l’avortement, le salariat des femmes, égalitarisme, le féminisme institutionnel, la question du genre … la culture de mort). Un documentaire salutaire :

un « oeuvre » féministe

Les idéologues à quelques églises qu’ils appartiennent, ont ceci en commun qu’ils veulent détruire tous les déterministes, tous les héritages et sont encouragés en cela par les généreuses subventions de l’état ou d’autres mécènes mondialistes qui n’ont que faire des Traditions.

Ici, la belle ville de Nantes accueille sur sa place royale, cette oeuvre de subversion qui prétend faire des femmes les égales des hommes en ce qui concerne la miction !

la fontaine, figure pissante d’Elsa Sahal !

Ce non-art dégénéré est une injure faite à nos sens. Il a malheureusement la grâce des institutions ayant toujours le mauvais goût de les installer dans nos plus beaux endroits !