Charles-Henry Elloy (féminité)

A vous mes sœurs qui n’avez pas été contaminées par la vérole féministe propagée par quelques mégères acariâtres et souvent aigries ; à vous mesdames qui avez compris que l’humanité n’existerait pas sans nous les hommes ; à vous les femmes qui trouveraient la vie bien triste si vous n’étiez pas les sujets de notre convoitise ; à vous qui acceptez de vous sentir fragile pour accepter d’être protégée par un homme ; à vous qui savez que le féminisme n’est pas fait pour magnifier les femmes mais pour les asservir et produire la discorde ; à vous les femmes qui ressentez l’instinct de donner et de protéger la vie ; à vous qui n’attirez pas les porcs et n’avez donc pas à les balancer ; à vous qui vous trouvez belles dans nos yeux d’hommes épris ; à vous qui aimez les hommes, merci ! (en attendant l’Apocalypse)

la lesbienne et la guerre des sexes

Dans son livre “Le Génie lesbien”, la militante féministe, Alice Coffin a expliqué au micro d’Europe 1, vouloir éliminer les hommes de nos esprits, de nos images, de nos représentations »

Elle estime qu’« actuellement, dans l’humanité, les hommes posent un souci dans la façon dont les comportements liés à la masculinité se traduisent » et qu’il est « vraiment temps qu’ils se prennent en main et qu’ils changent » !

Selon cette lesbienne patentée, une véritable « guerre » entre les sexes a lieu dans la société, et « elle vient des hommes contre les femmes ». La militante se dit « désespérée et révoltée par cette situation » de domination masculine. Elle déplore également que l’« on ait donné un blanc-seing aux hommes », conséquence, selon elle, de la « société patriarcale » française, qui permettrait aux hommes d’« exercer de la violence dans les foyers, dans les rues, au pouvoir ».

Le programme trotskyste de lutte des classes se décline parfaitement dans sa version lutte des sexes. A Coffin est l’idiote utile de ce système socialo-libéral qui depuis plus de 100 ans a détruit tous les liens sociaux pour faire de l’homme l’instrument de sa domination ! Il est temps de revenir aux sources de la civilisation et de réapprendre les règles du bien vivre ainsi que le respect de la loi naturelle !

L’Agrif a porté plainte contre A Coffin pour racisme anti masculin.

pas de quoi plaire aux féministes !

De nouvelles études scientifiques viennent confirmer le fait que les hommes et les femmes ont bien des personnalités différentes, et paradoxe ou revanche de la nature, plus on contraindrait les êtres humains à s’indifférencier comme c’est le cas dans notre société post moderne, plus ils affirmeraient leurs différences… pas sûr que ça marche pour tout le monde !

histoire de la misandrie

C’est un sujet qui ne fait pas la Une des journaux et pourtant ce sexisme idéologique existe bel et bien, en témoignent les récents propos de l’élue « vert » Alice Coffin pour qui tous les hommes étaient des violeurs en puissance :

Plutôt que la lutte des sexes qui n’est qu’une version moderne de la lutte des classes, promouvoir la complémentarité des sexes comme nous l’enseigne la Bible ! la virilité comme la féminité étant l’un et l’autre nécessaires à l’harmonie sociale et à la paix dans le monde…

Gisèle Halimi, le parti de l’étranger d’abord !

La célèbre avocate gauchiste féministe Gisèle Halimi (Zeiza Gisèle Élise Taïeb) vient de mourir à l’âge de 93 ans.

Gisèle Halimi une des 343 salopes à l’origine de la loi sur l’avortement qui permet de tuer par jour en France, plus de 800 enfants dans le ventre de leur mère, une tunisienne porteuse de valise contre la France au moment de la guerre d’Algérie, une avocate du FLN !

Les racines juive de cette Franco-Tunisienne ne se sont jamais implantées dans cette terre de France, dans les profondeurs de notre roman national, dans la terre de nos ancêtres issus des campagnes, de la souffrance de nos paysans penchés sur cette terre et priant à l’heure de l’Angélus.