traumatisés du Covid

La gestion de crise sanitaire va laisser de profondes cicatrices dans la tête des gens et provoquer des troubles qui affectent les traumatisés :

1) Reviviscences : troubles du sommeil, cauchemars, tensions ou oppressions à l’évocation de la période de confinement, flash-back, sentiment de mal-être lorsque le sujet du confinement ou du déconfinement est abordé…
2) Évitements : ne plus vouloir sortir de chez soi, être angoissé lors des courses à effectuer. Ne plus désirer résider dans le lieu dans lequel on a été « enfermé », fuir les endroits fréquentés pendant le confinement, ne plus supporter d’en parler ou les discussions à ce sujet. Ne plus utiliser les réseaux sociaux ou les moyens de communication comme lors des derniers mois.
3) Engourdissements : tendance à se replier sur soi-même, à ne plus désirer les contacts sociaux ; perte d’envie de reprendre des activités qui nous plaisaient avant le confinement, d’entreprendre ; voir son avenir de façon pessimiste ou négative ; envie de tout laisser tomber, de fuir toute responsabilité.
4) Altérations négatives : pertes d’envie, lassitude, hypervigilance, sursaut aux bruits, conduites à risques, fatigue inexplicable, peurs et anxiétés diverses.

Il faut ajouter à cette liste l’augmentation impressionnante du nombre de suicides ! Ainsi ceux qui ne sont pas morts directement du Covid pourront être à leur tour touchés par la deuxième vague !

les gentils virus ont disparu

Depuis qu’il a osé émettre quelques réserves sur la Shoah, E Chouard s’est vu refuser tous les plateaux tv. Son idée utopique de rédaction de la constitution par les citoyens eux-mêmes est de fait tombée à l’eau car l’histoire nous apprend que la force est inévitable à qui veut renverser l’ordre établi (la république c’est le désordre établi. ch Maurras)

Dieudonné, E Chouard et les chambres à gaz

L’hérésie cathare

…puise sa source dans la gnose comme le font la plupart des hérésies… afin de démythifier le récit anti-chrétien de la persécution des méchants catholiques contre les gentils cathares (les bons hommes), cet épisode de Gallia, notre histoire de France.

L’évolution de l’hérésie cathare produira l’hérésie communiste qui généra les plus grands malheurs du monde.