"Soros" l'homme qui fait battre le coeur de l'UE !

Il est présenté par les médias français comme un philanthrope. E Macron et son mentor J Attali en ont fait leur égérie. En réalité, ce juif d’origine hongroise est à la tête d’un énorme reseau d’influence qui oriente via des ONG très puissantes, la politique européenne vers plus de cosmopolitisme, d’effacement des frontières, d’immigration de masse et déconstruction des équilibres sociètaux, en promouvant par exemple, la théorie du genre et la légalisation du cannabis…

Qui est G Soros : un oligarque, spéculateur, à la fois libéral et planificateur, attaché à des idées globalistes. Il s’emploie à dissoudre les états-nation et prône une gouvernance globale qui répond à un projet messianique cabalistique tout à fait semblable à celui que voulaient mettre en place les bolcheviques internationalistes (d’ailleurs activé par les mêmes réseaux d’influence)

Ces derniers temps, beaucoup de pays ont déjoué la supercherie, et il est chassé de partout (US, Russie, Italie, Hongrie…), c’est pourquoi, il mise, comme base de repli, sur le couple hors-sol infernal, Macron-Merkel, pour soumettre la France, les états européens aux exigences de la mondialisation. Valeurs Actuelles a revelé sa main mise sur la CEDH…

P A Plaquevent

Intervention d’une ministre hongroise à propos de l’action néfaste de Soros et la politique réaliste que mène la Hongrie de Orban face à ce mondialiste. On notera les questions très partisanes de la journaliste française intoxiquée par la propagande sorossienne :

les commentaires montrent que les gens ne sont pas dupes des manipulations médiatiques …
Soros soutenu par Le Monde et la grande presse française

Pavoisons contre l'UE !

Le président socialiste du parlement européen, David Sassoli, a décrété qu’il était desormais interdit aux députés siégeant dans l’hémicycle de la tour de Babel, d’apposer le drapeau de leur pays sur leur pupitre !

Un drapeau est un emblème, il symbolise un pays, une identité, un peuple !

A celui qui n’a plus rien, la patrie est son seul bien ! J Jaurès

Que l’Union Européenne veuille nous en dépouiller, révèle la véritable nature de cette institution supra- nationale qui promeut la disparition de toutes les frontières !

Macron et la Russie, un pas en avant, trois pas en arrière …

Depuis des siècles, la diplomatie française s’est employée à composer avec la Russie, avec laquelle notre pays partage culture et intérêts communs. La funeste Révolution bolchévique est venue interrompre cette amitié séculaire et aujourd’hui que l’URSS est tombée, la France anglicisée continue de considérer la Russie comme un ennemi (des soldats français ont été envoyé en Estonie à la frontière russe !) et le President français ne cesse de multiplier les petites phrases assassines contre la Russie de Poutine en même temps qu’il laisse entrevoir des possibilités de rapprochement !

Raphaelle Auclert, dans la revue Méthode revient sur l’histoire des relations franco-russes et explique pourquoi il serait de l’intérêt de la France de renouer avec l’ours de la taïga !

« quand la Russie renvoie à la France le reflet de ses renoncements » : http://www.revuemethode.org/m121904.html

La revue « Méthode » a pour but premier le partage des cultures russe et française et traite des sujets de société, Méthode étant la référence au prénom de l’évêque de Sirinum, apôtre des slaves, ordonné par le pape Adrien II.

souveraineté en solde

Un pays est souverain lorsqu’il dispose des pouvoirs de battre monnaie, d’assurer sa propre défense et d’établir son propre droit ! Ce sont là les fonctions régaliennes héritées de siècles de monarchie !

La France républicaine a bradé une à une ces fonctions et aujourd’hui, le président Macron semble prêt à partager la puissance nucléaire française avec nos voisins européens !

extrait du discours prononcé à l’école militaire devant un parterre d’officiers :

« Soyons clairs : les intérêts vitaux de la France ont désormais une dimension européenne » !

« Les forces nucléaires françaises renforcent la sécurité de l’Europe par leur existence même et à cet égard ont une dimension authentiquement européenne ».

Même si ces phrases relèvent de la stratégie du en même temps, on ne peut écarter l’idée que la volonté du chef de l’état est de brader le peu de souveraineté dont nous disposons encore, la seule assurance-vie qui nous reste en la force de dissuasion nucléaire, atout majeur pour garantir la paix dans un monde de plus en plus instable ! (300 têtes pour la France, 4 SNLE, 48 avions rafales).

Le traité d’Aix-la-Chapelle signé en janv 2019 laissait entrevoir la volonté du président de céder notre défense aux allemands… voilà qui éclaire cette intention irresponsable et criminelle !

L’Allemagne lorgne sur nos bijoux de famille :

« Si nous prenons l’Union européenne au sérieux, l’UE devrait également parler d’une seule voix au sein du Conseil de sécurité des Nations unies […] À moyen terme, le siège de la France pourrait être transformé en siège de l’UE. » Olaf Scholz

L’Allemagne doit envisager une coopération avec la France en ce qui concerne les armes nucléaires J Wadephul…

E Macron devrait relire nos grands classiques (L Bloy, Barrès, Céline…), étudier les politiques étrangères des rois de France pour comprendre ce que furent les guerres franco-allemandes et pourquoi il y a lieu de demeurer coûte que coûte, souverains !

Le coeur de la dissuasion, c’est la crédibilité (B Maigret) et Macron n’en a pas !

l’ensemble du discours : https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2020/02/07/discours-du-president-emmanuel-macron-sur-la-strategie-de-defense-et-de-dissuasion-devant-les-stagiaires-de-la-27eme-promotion-de-lecole-de-guerre