manifestation de soutien au Dr Fourtillan

Interné en hôpital psychiatrique sur arbitraire administratif, le Pr Fourtillan bénéficie du soutien de nombreux sympathisants et autres personnes inquiètes par les dérives totalitaires de notre régime :

Un membre de l’Académie des Sciences- Institut de France- demande la libération du Prof Fourtillan : https://lilianeheldkhawam.com/2020/12/12/un-membre-de-lacademie-des-sciences-institut-de-france-demande-la-liberation-du-prof-fourtillan/

un intervenant dans le documentaire « Hold-up » interné d’office !

Le Pr Fourtillan, un des intervenants dans le documentaire « hold-up » a été interné en hôpital psychiatrique contre sa volonté et celle de sa famille ! Le Pr Fourtillan est un ami du Pr Joyeux. Il a aidé ce dernier en 2018 quand le Conseil de l’Ordre des Médecins a voulu le radier. Il a dénoncé la fabrication du COVID par Pasteur avec documents à l’appui et mettait en procès cet institut.

J B Fourtillan, alerte vaccins : https://odysee.com/@Ambre:1/Alerte-!-Composition-du-vaccin-COVID-19:1

« pas de liberté pour les ennemis de la liberté »

Comme au bon temps de la terreur Révolutionnaire, et au prétexte de lutter contre la « haine » en ligne, nos bons maîtres ont inventé une nouvelle loi dite « loi de liberté », 100% liberticide. Il s’agit ni plus ni moins, de traduire en comparution immédiate chaque personne qui aurait diffusé des propos répréhensibles (non conformes à la doxa officielle) sur le net ! L’arbitraire le plus total, un grand pas en effet pour protéger la liberté d’expression !

http://

génocide définition

Depuis 1945, a été établi un crime de génocide ainsi défini par l’article 211-1 du code pénal :

Constitue un génocide le fait, en exécution d’un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d’un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d’un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l’encontre de membres de ce groupe, l’un des actes suivants :

– atteinte volontaire à la vie ;

– atteinte grave à l’intégrité physique ou psychique ;

– soumission à des conditions d’existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe ;

– mesures visant à entraver les naissances ;

– transfert forcé d’enfants.

Le génocide est puni de la réclusion criminelle à perpétuité.

Se référant à cette définition, « Plainte pénale pour génocide des Français contre Macron, ses ministres et son administration » a été déposée en relation avec le traitement sanitaire et politique de la crise covid : https://www.dreuz.info/2020/12/03/plainte-penale-pour-genocide-des-francais-contre-macron-ses-ministres-et-son-administration/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

l’affaire des fiches, version macronie

Sous couvert de lutte anti terroriste et alors que l’information est peu médiatisée, le gouvernement Macron adopte un décret relatif à la sécurité intérieure qui permet de ficher n’importe quel français. Opinion politique, activité sur les réseaux sociaux, comportement religieux ou données de santé : autant d’éléments qui pourront désormais être collectés dans les fichiers du renseignement selon trois décrets passés sous les radars de la presse.

https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2020/12/06/capture-d-ecran-2020-12-06-a-23-42-53.png?width=555&height=448&width_format=pixel&height_format=pixel

Portant sur le «Fichier de prévention des atteintes à la sécurité publique» (PASP), la «Gestion de l’information et prévention des atteintes à la sécurité publique» (GIPASP) et les «Enquêtes administratives liées à la sécurité publique» (EASP), ces décrets élargissent considérablement les possibilités de surveillance de toute personne présentant un risque pour l’ordre public.

La République n’en est pas à sa première tentative de fichage généralisé des opposants, déjà sous la troisième république, à la suite de l’affaire Dreyfus, des fiches avaient été dressées concernant tous les anti dreyfusards qui se voyaient ainsi privés de tous les postes à responsabilité, l’église étant la principale persécutée ! les moyens de surveillance dont dispose aujourd’hui l’état lui donne des possibilités inégalées de contrôler toute opposition :

les mêmes causes produisent les mêmes effets !

les Blacks Blocs sont lâchés

Deux poids deux mesures…aux GJ pacifiques les yeux crevés, les mains arrachées, aux gauchistes qui saccage tout, la clémence, le laisser-faire…

Le processus de destruction du pays s’accélère. La France s’enfonce dans le chaos voulu par les grandes loges pour faire advenir un autre monde. E Macron n’exclut pas de devoir prendre des mesures encore plus totalitaires comme le lui intiment ses donneurs d’ordre. Suite à la loi de sécurité globale, les militants de gauche se défoulent, Paris brûle et les forces de l’ordre sont discréditées…

soutien à Hervé Ryssen

H Ryssen écrivain, incarcéré à la prison de Fleury Mérogis depuis le 18 septembre pour 2 « tweets » était jugé le 2 décembre dans cet hideux tribunal judiciaire du 17e arrondissement. Pour cette nouvelle audience, de très nombreux soutiens avaient fait le déplacement pour défendre la liberté d’expression et manifester à l’auteur embastillé pour délit d’opinion leur solidarité.

extrait de l’audience :

20h40 : Hervé Ryssen prend la parole. Il dit qu’il a été blessé par l’accusation de faussaire proférée par Maître Lilti. Il lui demande de reconnaître la responsabilité des dignitaires soviétiques juifs. Silence gêné de Maître Liliti. Hervé Ryssen énumère les intellectuels juifs qu’il cite dans Le Fanatisme juif. Silence de mort dans la salle. « Je ne suis ni un menteur ni un faussaire. Mais vous, Maître Liliti, vous niez. Vous êtes un négationniste ». Hervé Ryssen parle d’inversion accusatoire.

20h50 : applaudissements et encouragements dans la salle. La présidente est mécontente.

21h00 : fin de l’audience. Le délibéré aura lieu le 5 février 2021.

le compte rendu de Me Viguier : https://lbry.tv/@ERTV:1/sortie-proc%C3%A8s-ryssen-maitre-viguier:a