un plan de relance européen pour un nouveau pas vers plus de fédéralisme !

Afin de faire face à la grave crise économique dévoilée par le covid (mais qui cache en réalité une banqueroute) et dans laquelle s’enfoncent inexorablement les pays européens, l’UE prévoit de doter chaque état membre d’une « aide » financière ! la France moins bien lotie que les autres comparativement au nombre de décès et malgré l’européisme béat du président Macron, devrait percevoir 39 milliards sur les 750 alloués par Bruxelles… qu’on ne s’y trompe pas, ce prêt destiné à sauver une Union contestée par de très nombreux souverainistes, n’est nullement un don gracieux, il s’agit en réalité de faire fonctionner la planche à billet, de mutualiser les dettes qui seront intégralement remboursées par un impôt spécial payé par les citoyens des états membres (une nouvelle taxation est à l’étude au niveau de la Commission soutenue par Macron-Merkel). Ainsi à coups de milliards empruntés sur les marchés financiers afin de sauver les banques, les nations vont crouler sous des montagnes de dettes dont le remboursement détruira ce qui reste d’économie réelle !

L’UE est le tombeau des nations !

Trump et les entreprises

Tandis que la France a choisi de sacrifier ses petites entreprises et de mener des politiques d’aides publiques en faveur des plus grosses, aux EU, le président Trump, issu du milieu de l’entreprenariat, débloque un programme massif en direction des plus petites structures, celles qui ont le plus pâti du confinement.