la doctrine économique du Grand Reset (ou la synthèse finale entre communisme et libéralisme)

Le marché a l’habitude de conditionner les masses, cette stratégie s’est intensifiée et est devenue très visible avec la pseudo pandémie de covid qui a pour but de passer à une nouvelle étape de la domination oligarchique ; éthique protestante du capitalisme et doctrine sociale et économique de l’Eglise catholique s’opposent sur la finalité de la politique économique :

République française, pays marxiste

A mesure que l’on s’enfonce dans la dictature sanitaire, les similitudes avec le régime communiste deviennent de plus en plus criantes, collectivisme, centralisation, planification, prélèvements obligatoires, surveillance de masse, interventions systématiques de l’état dans tous les domaines de la vie économique et sociale. L’historien T Gobet développe cette observation :

le coût faramineux des masques

En 2020, la France a importé 10,3 milliards d’euros de produits liés à la crise sanitaire, dont 5,9 milliards rien que pour les masques. Une somme qui correspond à l’ensemble des investissements français dans le système de santé en cinq ans.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/economie/83570-autant-depenses-france-pour-masques-etrangers-que-investissements-dans-sante-covid-19

les voitures chinoises envahissent le marché…

Dans le cadre d’une guerre commerciale, D Trump a su freiner les importations de produits manufacturés venus de Chine et protéger le marché intérieur mais en Europe la collaboration et la soumission au géant asiatique est totale. Outre les dégâts économiques énormes occasionnés par la gestion de la crise, un chômage de masse se profile :