Pourquoi et comment la culture française a été stérilisée.

Christian Combaz a été formé dans les grandes écoles administratives françaises, pourtant c’est un homme enraciné, il n’a pas été formaté et il ne fait pas les mêmes analyses que celles de la bien-pensance, c’est pourquoi le système l’a marginalisé. Ici, dans sa chronique de campagnol, il explique comment la France, inventive, créatrice, qui est tout sauf une nation d’esclaves, s’est laissée crétiniser par les lois du marché et enfermer dans des protocoles stérilisants !

le théorème qui résume le processus :

Quand la somme des efforts nécessaires à faire connaitre une création devient largement supérieure à celle des efforts nécessaires pour créer quelque chose, la création elle-même est compromise. C Combaz

La France de campagnol à la reconquête du pays

Teddy Riner et le fordisme !

Dans cette publicité T Riner est le tyran d’une réunion d’équipe automobile :

Inversons les rôles, imaginons dans la même situation, un blanc de 50 ans, sale tête qui opprime trois personnes de la diversité ! tollé général assuré ! atteinte à la discrimination !

Hier le blanc était la couleur de l’immaculé, le lys était blanc, il fallait laver plus blanc… dans la France républicaine, le blanc n’est plus une couleur tendance et il n’y a pas de loi anti discrimination qui le protège des salissures… c’est une couleur en voie de disparition !

C’est ainsi qu’Omar Sy est appelé à jouer le rôle du Dr Knock, celui d’Arsène Lupin… le prochain James Bond sera noir…mais osera-t-on faire jouer le rôle de M Luther King par un G Depardieu !?

(A l’ université de la sorbone, qui doit son prestige à l’Eglise médiévale et au roi st Louis, la victimisation et l’absurdité sont poussées jusqu’à séparer le féminisme blanc et le féminisme racisé. Des séances de black feminism y sont organisées afin de persuader que le féminisme traditionnel est raciste ! les femmes blanches seraient incapables d’entendre les femmes noires… si les hommes noirs violent les femmes, c’est à cause de l’esclavage …et de se demander si l’égalité avec les hommes blancs, bourgeois, qui maltraitent le monde vaut vraiment la peine !)

Que tant d’âneries puissent être déversées dans les amphithéâtres et dans les boites cathodiques illustrent toute la folie de notre époque et la fin assurée de la concorde nationale !

Le pape de l'outre-noir, Soulages squatte le Louvre !

Pour ses 100 ans, le Louvre accueille dans le salon carré, en lieu et place des peintures italiennes chatoyantes de la Renaissance, reléguées au fond d’un placard pour l’occasion, l’outrecuidant Soulages et son art qui casse les codes pour mieux déconstruire ce que nous avons de plus beau !

A chaque fois, c’est le même processus qui se déploie, un haut lieu patrimonial, choisi avec la complicité de l’Etat, est souillé par cet art dégénéré qui n’a ni sens, ni technicité et dont le but est de détruire toutes les valeurs qui nous ont élevées vers plus grand que nous-mêmes !

Pour admirer l’oeuvre, il vous en coutera 17euros !

Le cas Picasso.

« Picasso peignait avec le sang des autres » F Gillot (la femme du peintre)

En véritable père de l’art contemporain autrement appelé conceptuel (plus exactement art dégénéré), maitre de la déconstruction, Picasso ne s’est jamais caché d’avoir pu par faire beaucoup d’argent avec bien peu de talent. Moins on comprend et plus ça se vend cher.

Il riait lui-meme du canular qu’il avait monté et se gaussait de tous les gogos qui le tenaient pour un génie tant il était conscient de la médiocrité de son oeuvre ! Comme imposteur, il n’aurait d’ailleurs pas hésité à utiliser des peintures qui n’étaient pas de lui pour les signer de son nom !

S’agissant de sa peinture, qui n’a rien d’inspirant, ni aucune maitrise technique, il y dévoile tout son mépris de la Création et en particulier du corps des femmes qu’il s’est ingénié à enlaidir. Car l’homme aux nombreuses maitresses, haissait les femmes, les traitait comme de la viande et les abusait. Il avoue lui même avoir confondu son pinceau et son phallus. Il était en fait une sorte de H Weinstein de son époque !

« Il aura haï les femmes qu’il a eues au point de les battre et de les enfermer. Marie-Thérèse a employé le mot viol. Françoise a eu une joue percée par une gauloise allumée et ne parlons pas de la tragédie sadomaso avec Dora Maar. Marie-Thérèse et Jacqueline se sont suicidées. Maya, une de ses filles, et Marina, une de ses petites-filles, ont dit des choses sur leur gêne éprouvée gamines…» S Chauveau auteur de la biographie du peintre

En voilà encore un dont la probité laisse à désirer mais qui aura occupé la scène médiatico-artistique et obtenu la complaisance du milieu toute sa vie durant !

Les Compagnons ont fait crisser la varlope…

Depuis l’incendie de Notre-Dame, les Compagnons charpentiers du devoir se sont mobilisés, comme autrefois leurs ancêtres, pour apporter leur savoir-faire à la restauration de la cathédrale, travaillant à la réalisation de la maquette de la charpente selon la tradition compagnonnique de la belle ouvrage au travers de laquelle s’accomplit pleinement l’homme !

Conçue en chêne brut, de structure triangulaire, la structure reproduit la « forêt » à l’aide de 13 fermes qui devront porter la très lourde couverture en plomb ! Elle est actuellement exposée à Pantin :

La liberté c’est l’homme qui s’accomplit dans le devoir ! « ni asservir, ni se servir, mais servir ! »

peut-être pas !

cinéma et mondialisme

Il ne fait plus de doute que le cinéma moderne est un outil de propagande idéologique ! Les Oscars et les Césars, qui n’ont plus grand succès public, sont la quintessence de cette soumission au nouvel ordre mondial : la souffrance des minorités, la cause féministe, l’écologisme, le misérabilisme, le jeunisme…sont les thèmes de prédilection d’un art qui a perdu toute son indépendance, tout son génie et toute sa probité ! politique, showbiz et amoralité ont des affinités avérées.

Cette année, le film coréen Parasite rafle quatre Oscars et on jubile à la grande victoire de la diversité sur la blanchitude !

les délires hallucinants du Monde bien-pensant !… le virus de la connerie, il s’attrape où ?

Le blanc n’est décidément plus en couleur de sainteté !

Vol au dessus d'une croix !

Si on vol au dessus de la forêt de Donegal en Irlande, on pourra admirer cette gigantesque croix celtique formée de 3000 arbres de deux essences différentes plantés au début des années 2000 par un sylviculteur local, Liam Emery, qui a voulu rendre hommage à ses racines chrétiennes. Au fil des saisons, la croix prend des couleurs chamarrées, printanières ou automnales de toute beauté. Elle devrait rester visible du ciel pendant une petite centaine d’années… de quoi maintenir la tradition !

the Emery celtic cross

carte de voeu du Ministère de la culture

Pour annoncer l’année de la BD, le ministère de la culture a choisi cette carte de voeu pour le moins révélatrice :

S Bern, F Riester présentent à tous leurs meilleurs voeux !

tout un symbole : le plus sacré des édifices parisiens, le plus emblématique de la culture française, transformé en attraction phare d’une sorte de parc de loisirs perdu au milieu d’immenses tours aussi impersonnelles que laides, le tout couronné d’une espèce d’aile d’avion orangée indéfinissable qui lui tient lieu de flèche !

France, qu’as-tu fait des promesses de ton batpeme ?! J Paul II

depuis 200 ans, la république affirme sa christianophobie :

Propotkine : la seule église qui illumine est celle qui brûle

E Macron : nous sommes avant toute chose des enfants de Lumières (25 mai 2019)

l'art de la médaille religieuse

La France, pays de tradition ouvrière multiseculaire perd un à un tous ses savoirs-faire en même temps que se meurt son identité ! (Dans un marché de l’emploi où domine la précarité, les salariés ont plus intérêt à disparaître qu’à apparaître JL Seigle)

Ainsi avec l’effondrement du nombre de baptisés et de communiants, s’éteint aussi un art parmi les plus complexes qui allie 3 métiers, sculpteur, graveur et orfèvre, et exige une grande sureté de la main ainsi que des qualités cérébrales certaines, c’est celui de la fabrication de medaillles religieuses ! fruit d’un travail de plusieurs mois, la médaille est porteuse d’un message spirituel et une date importante dans le cheminement de la foi…

le travail de l’artiste médailleur

« Nous avons connu un honneur du travail exactement le même que celui qui au Moyen âge régissait la main et le cœur. Nous avons connu ce soin poussé jusqu’à la perfection, égal dans l’ensemble, égal dans le plus infime détail. Nous avons connu cette piété de l’ouvrage bien faite poussée maintenue jusqu’à ses plus extrêmes exigences. J’ai vu toute mon enfance rempailler des chaises exactement du même esprit et du même cœur, et de la même main, que ce même peuple avait taillé ces cathédrales.(…) Que reste-t-il aujourd’hui de tout cela ? Comment a-t-on fait, du peuple le plus laborieux de la terre, du seul peuple qui aimait le travail pour le travail, et pour l’honneur, et pour travailler, ce peuple de saboteurs ? (…) Ce sera dans l’histoire une des plus grandes victoires et sans doute la seule de la démagogie bourgeoise intellectuelle ». ch Péguy (l’argent)

… tout est perdu, donc tout commence ! Ch Péguy