covid, « on soigne une épidémie de tests ! »

Le bien trop fameux test PCR n’a pas été approuvé à des fins diagnostiques; autrement dit ce test est incapable de diagnostiquer une maladie et ne devrait pas être utilisé comme instrument de diagnostic, du reste c’est ce que son inventeur Kary Mullis (1944-2019) avait souligné.

Le 20 janvier 2021, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a enfin reconnu que les tests PCR génèrent plein de faux positifs et a averti les experts de ne pas se fier uniquement aux résultats d’un test PCR pour détecter la contagion par un virus chinois de Wuhan. 

Une maladie infectieuse virale nécessite que le virus pénètre dans les cellules humaines, s’y réplique et provoque des symptômes cliniques. Tant que le virus ne se reproduit pas dans les cellules humaines, il reste inoffensif pour l’hôte, voir même ses contacts.