Trump est un jacksonien

Dans son bureau, un portrait du président Jackson qui se vantait d’avoir vaincu la banque. Pour avoir suivi ses pas, D Trump est victime d’une cabale internationale. Aujourd’hui en raison des doutes pesants sur le résultat des élections, les EU sont au pieds du mur. Les forces de la finance apatride garderont-elles la main ? comment réagiront les américains à propos de ces élections volées ? DTrump reussira-t-il à prouver l’ingérence étrangère ?! autant de questions pour lesquelles il faudra attendre quelques semaines pour avoir les réponses…

le discours du Général Flynn devant la cour suprême

Les américains sont toujours en attente d’un verdict et de justice dans le cadre de ces élections 2020. La cour suprême ayant habilement rejeté le recours du Texas, on s’achemine vers le transfert du dossier vers un tribunal militaire pour rendre justice et démasquer les coupables car l’affaire relève de la haute trahison et d’intelligence avec l’ennemi… la loi martiale devrait sous peu être décrétée afin de contenir la guerre civile. D Trump en fin stratège et en grand rassembleur du peuple américain, commence à déclassifier des dossiers secrets …les démocrates sont piégés à leur propre jeu !

EU, lancement de spots pour dénoncer la fraude

La requête du Texas et de 17 autres états a été rejetée par la cour suprême mais pour les partisans de la vérité et de la justice, le combat continue :

https://twitter.com/i/status/1337534034377920523

vers la loi martiale aux EU ?

Face au blocage juridique et à l’obstruction des états qui rejettent les plaintes concernant la fraude électorale, D Trump pourrait être amené à décréter la loi martiale comme l’y autorise le décret de 2018 en cas d’ingérence étrangère et de haute trahison, ce qui a été le cas dans ce scrutin avec notamment une implication de la Chine et d’autres pays associés. En effet, pour le général McInerney, les états unis ont été la cible d’une cyberattaque la plus importante au monde, visant à interdire à Trump de gagner l’élection.

Le président garant de la sécurité du pays pourrait donc sortir la grosse artillerie : la déclaration de la loi martiale et le déploiement de l’armée pour mater les émeutiers, n’a-t-il pas affirmé « que de grandes choses se préparent » et que le Kraken serait libéré ?

Le général McInerney préconise à Donald Trump de prendre les cinq mesures qui s’imposent afin d’éviter au pays de tomber dans la dictature :

Déclencher l’état d’urgence national

Déclencher l’Insurrection Act, qui permet le déploiement de l’armée, pour mater les milices antifas et BLM pro-Biden, qui voudront semer le chaos

Déclarer la loi martiale

Suspendre l’Habeas corpus, afin de pouvoir incarcérer un individu avant tout jugement

Mettre en place les tribunaux militaires, pour arrêter et juger les traîtres à la nation