Bossuet (1627/1704)

« Quand l’histoire serait inutile aux autres hommes, il faudrait la faire lire aux Princes. Il n’y a pas de meilleur moyen de leur faire découvrir ce que peuvent les passions et les intérêts, le temps et les conjectures, les bons et les mauvais conseils. » Discours sur l’histoire universelle rédigée pour l’instruction du grand Dauphin

Dommage que B Griveaux ne l’aie pas lue, il aurait appris que la force du grand homme, du saint, du héros, du chef est de reconnaitre ses faiblesses et d’être capable de se relever après une chute …

Mais cela se passe dans un monde chrétien où il est du devoir de chacun de rappeler au fautif les vérités élémentaires, de le ramener à une conduite probe et de lui accorder miséricorde et compassion pour avoir eu la faiblesse de céder à ses passions….

En revanche, dans le nouveau monde progressiste et permissif, la vindicte populaire s’abat sur le malheureux et même temps que le mal est banalisé parce qu’il n’est jamais dénoncé comme tel ! ni justice, ni pardon mais totale complicité avec le péché !

"l'anti-racisme" se mord la queue !

Ces associations anti-racistes nées sous Mitterrand alors que la France ouvrait grand ses portes à une immigration de masse et que la gauche fleurtait avec l’électorat immigré parce qu’elle renonçait aux grands combats sociaux, reçoivent des subventions astronomiques pour soi-disant lutter contre le racisme dont les français se rendraient coupables !

Aujourd’hui démonstration est faite publiquement que ces associations sont des arnaques qui visent à diviser les français, donner la préférence aux communautés et sont uniquement destinées à museler la liberté d’expression ! J Messiha, membre du RN est insulté par une nullité islamo-macrono-sioniste, Y Bellatar, qui le compare à un chameau en raison de ses origines Egyptiennes…comme ça n’est pas la première fois qu’il est ainsi pris à parti, il dépose recours par un tweet, auprès le de la LICRA, association de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, mais SURPRISE ! son président, D Sopo, au lieu de dénoncer l’affront, enfonce le clou :

à qui sont donc destinés ces « bisous » ?!

On se souvient que ceux qui avaient osé comparer C Taubira à une guenon, avaient essuyé une tempête mediatico-judiciaire du feu de Dieu… mais deux-poids deux-mesures oblige, insulter l’opposition ne saurait être un délit …c’est même, il faut le croire, encouragé par la bien- pensance !

On a chu bien loin des règles de l’art de vivre à la française, une chose est maintenant sûre, l’anti-racisme rend sot et raciste !

Le bon coté de l’histoire, c’est que la créature a échappé à son créateur, les anti-racistes se bouffent le nez !

"Soros" l'homme qui fait battre le coeur de l'UE !

Il est présenté par les médias français comme un philanthrope. E Macron et son mentor J Attali en ont fait leur égérie. En réalité, ce juif d’origine hongroise est à la tête d’un énorme reseau d’influence qui oriente via des ONG très puissantes, la politique européenne vers plus de cosmopolitisme, d’effacement des frontières, d’immigration de masse et déconstruction des équilibres sociètaux, en promouvant par exemple, la théorie du genre et la légalisation du cannabis…

Qui est G Soros : un oligarque, spéculateur, à la fois libéral et planificateur, attaché à des idées globalistes. Il s’emploie à dissoudre les états-nation et prône une gouvernance globale qui répond à un projet messianique cabalistique tout à fait semblable à celui que voulaient mettre en place les bolcheviques internationalistes (d’ailleurs activé par les mêmes réseaux d’influence)

Ces derniers temps, beaucoup de pays ont déjoué la supercherie, et il est chassé de partout (US, Russie, Italie, Hongrie…), c’est pourquoi, il mise, comme base de repli, sur le couple hors-sol infernal, Macron-Merkel, pour soumettre la France, les états européens aux exigences de la mondialisation. Valeurs Actuelles a revelé sa main mise sur la CEDH…

P A Plaquevent

Intervention d’une ministre hongroise à propos de l’action néfaste de Soros et la politique réaliste que mène la Hongrie de Orban face à ce mondialiste. On notera les questions très partisanes de la journaliste française intoxiquée par la propagande sorossienne :

les commentaires montrent que les gens ne sont pas dupes des manipulations médiatiques …
Soros soutenu par Le Monde et la grande presse française

l'économie est le nerf de la guerre !

Dans l’Education Nationale comme partout, le chiffre, le chiffre, toujours le chiffre !

Alors que la société devrait être au service de l’école, c’est l’école qui se met au service de la société ou plutôt du politique !

La reforme des lycées a permis de cacher la poussière sous le tapis

…bac en contrôle continu, suppression des filières pour obtenir des résultats prétendument égalitaires alors que l’examen national est de fait supprimé, jargon incompréhensible, nouvelles modes pédagogiques, tromperie sur l’orientation…

Dans les lycées, la nouvelle DGH (dotation horaire globale) trahit les véritables enjeux de cette reforme. La baisse très conséquente de cette dotation de fonctionnement oblige les établissements à faire plus avec moins de moyens, suppression des heures dédoublées, recours aux contractuels. En macronie, des classes bien pleines valent mieux que des têtes bien faites !

Si la paysannerie meurt, la France mourra.

La France est un jardin, c’est le plus beau royaume après celui du ciel disait-on au Moyen-âge. Depuis des siècles, les paysans, fils d’Adam, la dessinent et l’ont faite belle, telle que nous la connaissons aujourd’hui. La France était un pays de paysans (4/5de la pop vivait à la campagne), elle a toujours par ce moyen subvenu à ses besoins.

Mais depuis 2 siècles les théories libérales se sont imposées dans le paysage et le doux commerce a remplacé la douceur de vivre…

En 2020, alors que le salon de l’Agriculture braque le focus sur le monde agricole, l’état des lieux est alarmant, même si la France reste le premier pays agricole de l’UE avec une production de 73 milliards d’euros :

Il reste à peine 450 000 agriculteurs (2,5% de la pop active) et la moitié d’entre eux partira à la retraite d’ici 10 ans (pour une pension de 760 euros en moyenne)

L’excédent agricole tend vers zéro malgré des investissements très lourds dans l’agriculture dite durable.

Le revenu moyen des agriculteurs est 1250 euros/Mois mais 30% n’ont dégagé aucun revenu.

25 000 d’entre eux sont au bord de la faillite. De détresse, 600 se suicident chaque année !

Le monde paysan est stigmatisé (agribashing), nouvelles exigences des consommateurs, actions coup de poing (Vegan)…

Les vols de matériel, d’animaux, les pillages sont devenus un véritable fléau, les agressions physiques se multiplient (15000 en 2019)…

La PAC a versé en 7 ans 9 Milliards à la France sur un budget total de 383 milliards et impose des règlements, des normes onéreuses et drastiques alors qu’une concurrence déloyale est mise en place par les institutions bruxelloises et qu’elle a signé des accords de libre-échange qui mettent en péril tout le secteur ! (l’EU est le tombeau de l’agriculture française)

…. entre le paysan de 1900 passé agriculteur en 1960, puis exploitant agricole et enfin technicien agricole, c’est tout un monde, tout un pays qui a été désorganisé, détruit par la recherche effrénée de profit et la perte de notre souveraineté alimentaire !

Lorsque les paysans labouraient leurs champs, ils veillaient que le sillon soit tracé droit pour joindre l’étoile et tisser le lien entre la terre et le ciel …la route semble perdue !

le film au nom de la terre sur l’histoire récente de la paysannerie : https://enlandegrace.com/2019/12/03/au-nom-de-la-terree-bergeon/

"le vert" se mord la queue !

Ils nous rebattent les oreilles avec le réchauffement climatique ! tous les bobos sont au chevet de la planète ! il nous faut du vert, consommer bio, manger moins de viande… homo ecologicus trie ses poubelles, le pape crée un 8e peché capital, Greta tance les grands de ce monde, les ado sermonnent leurs parents, le gogo qui roule au diesel et fume des clopes est prié de changer de voiture ou de se mettre à la trottinette, on ferme Fessemheim, le président pleure sur la fonte de la mer de glace ! faut plus rigoler !

Et voilà que pour un peu de neige en moins sur les pistes de ski cet hiver, au diable le bilan carbone ! dans les stations de sport d’hiver, on fait hélitreuiller 50 tonnes de poudreuse fraiche afin qu’homo festivus puisse jouir sans entrave, slalomer en toute quiétude, que la saison soit sauvée et que les vacances ne soient pas gâchées !

Ecologisme ou capitalisme, il faut choisir ! mais l’homme moderne est schizophrène, il ne sait plus choisir, il pense pouvoir racheter ses fautes en les saupoudrant d’un peu de vert !

Daguerréotype 1838

En 1820, Louis Daguerre et Nicephore Niepce inventent à Paris, un appareil qui permet de développer une image sur une plaque métallique grâce à des vapeurs d’iode… très vite, on pourra photographier à l’extérieur ce que fit L Daguerre en réalisant le premier cliché connu de Notre-Dame !

ND sans la Fléche 1838

Oui la France est bien ce pays d’inventeurs de génie qui refusera toujours l’esclavage dans lequel veulent l’enfermer les chantres du mondialisme et que détestent les gauchistes à la petite semaine !

Pourquoi et comment la culture française a été stérilisée.

Christian Combaz a été formé dans les grandes écoles administratives françaises, pourtant c’est un homme enraciné, il n’a pas été formaté et il ne fait pas les mêmes analyses que celles de la bien-pensance, c’est pourquoi le système l’a marginalisé. Ici, dans sa chronique de campagnol, il explique comment la France, inventive, créatrice, qui est tout sauf une nation d’esclaves, s’est laissée crétiniser par les lois du marché et enfermer dans des protocoles stérilisants !

le théorème qui résume le processus :

Quand la somme des efforts nécessaires à faire connaitre une création devient largement supérieure à celle des efforts nécessaires pour créer quelque chose, la création elle-même est compromise. C Combaz

La France de campagnol à la reconquête du pays

la start-up de Boulaur

Depuis 1906, l’état maçonnique et laïciste ne finance plus les congrégations religieuses (!) qui doivent donc se debrouiller pour trouver des recettes.

Dans le Gers à Boulaur, les soeurs cisterciennes n’ont pas coupé le lien, elles continuent de vivre entre ciel et terre dans ce silence plein de Dieu. Elles ne se sont pas soumises au mondialisme, mais sont pleines de projets pour faire vivre leur communauté. Ainsi elles ont fondé une start-up (Macron devrait être content) pour distribuer leurs produits et pouvoir construire de nouveaux bâtiments… elles cherchent des mécènes !

ora et labora

On est loin ici des turpitudes de la marconie et de son catéchisme du mensonge !