à propos des retraites…

Dans la France d’Ancien Régime où tout était ordonné selon la loi naturelle, bien avant que l’Etat républicain ne se charge de prendre en main la Providence, l’assistance populaire (sorte de CGSS) était organisée selon un autre principe : autorité en haut, libertés en bas (Ch Maurras).

Chaque fois que cela était possible, c’est le principe de subsidiarité qui s’imposait, (à cette époque, on pouvait parcourir indéfiniment le pays sans jamais avoir affaire au roi quand aujourd’hui l’état est partout !) ainsi, toutes les institutions (église, corporation, communautés villageoises, famille) s’auto-géraient, ce qui donnait lieu, partout en France, à une très grande diversité de fonctionnements mais aussi à une très grande fraternité entre les membres de chacune de ces communautés qui prenaient en charge, qui les pauvres, qui les malades, qui les handicapés, qui les veuves, qui les orphelins…afin que personne ne restât sur le bord du chemin. Chacun était donc responsable de son prochain et de la manière dont était utilisé l’argent public, gérée la dite communauté !

Chaque institution pouvait également le cas échéant aller demander au roi un privilège en fonction des difficultés qu’il estimait être siennes, et c’est le roi qui accordait ce privilège jugeant de sa pertinence selon la justice de Dieu et des principes de foi et de morale qui étaient ceux de tout le royaume !

la corporation et la patrie du travailleur, un ex de décentralisation

A cette époque, on ne parlait pas de retraites. La vieillesse n’était pas un tabou. Les vieux n’étaient pas exilés dans des EPADH mais ils participaient à la mesure de leurs capacités à la vie des communautés y apportant le savoir et la sagesse utiles à la transmission des traditions et à l’harmonie de la société ! les liens entre les générations n’étaient pas tranchés et chacun pouvait se sentir utile !

… c’est peut-être en redécouvrant les trésors de notre passé, par plus d’état et moins d’étatisme que l’on trouvera de quoi réanchanter l’avenir et des réponses justes pour une réforme équitable des retraites !?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s