« Une vie cachée » (Terence Malick)

Peut-on être un nazi et un bon chrétien ?

Parce que voulu libre par son Créateur, l’homme jouit d’un libre-arbitre. Il peut donc choisir ou le bien ou le mal selon ce que lui dicte sa conscience, mais toute conscience éclairée par Dieu l’inclinera naturellement vers le Bien…

Une vie cachée est l’histoire d’une figure de la résistance catholique au mal, un paysan autrichien qui refuse de se convertir au nazisme. A l’heure où plus personne n’est responsable de rien et en a donc perdu sa liberté, se pose la question de l’objecteur de conscience, la responsabilité des actes dont nous sommes auteurs. Un film roboratif comme il y en a trop peu !

voir l’enseignement de st Paul sur la soumission à l’autorité et les ouvrages d’ Annah Arendt sur la banalité du Mal ou ceux de G Bernanos, sous le soleil de Satan.

un film de foi et d’amour pour élever les consciences ! (durée 3heures, sortie le 11/12)

Depuis Vatican 2, la contre-Eglise conciliaire s’est elle aussi soumise aux dogmes dominants. En choisissant le moins pire, elle nous mène vers le pire ! les démons sont à intérieur…

dossier de l’hebdo la Vie à propos du film : http://www.lavie.fr/culture/cinema/

1930, l’Eglise catholique allemande excommunie le nazisme : https://www.lesalonbeige.fr/en-1930-leglise-en-allemagne-excommunia-le-nazisme/

L’Encyclique de Pie XI, Mit Brennender Sorge du 1/03/1937 dénonce le nazisme comme raciste. La persécution contre l’Eglise s’accélèrera ensuite durement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s