L’école du XXIe s ou la »fabrique de crétins »

Alors que de nombreux enseignants sont des les rues pour s’opposer à la réforme des retraites, ils subissent également dans les établissements la réforme des lycées !

Les personnels de l’EN sont habitués aux reformes. Ils s’y adaptent tant bien que mal ! Toutes ont eu la même finalité, baisser le niveau d’exigences afin de réaliser le grand rêve de la révolution culturelle, faire de l’élève, le nouveau messie de la religion républicaine !

Hier au Grand Jury, sur les ondes radio, le ministre Blanquer réaffirmait sa vision progressiste de l’école largement inspirée du très libéral modèle protestant (il en est ainsi depuis la 3e république, de Ferry, à Quinet en passant par J Zay). Ayant mis l’école catholique multiseculaire, au ban du système en 1905, ils ont depuis accéléré le processus de refondation de l’école sur un modèle typiquement anglo-saxon !

Ainsi au nom de cet idéalisme proprement anti-français, peu à peu, les savoirs académiques ont été abandonnés ; les valeurs humanistes qu’ils véhiculaient, jugées trop morales, ont été discréditées ; la transmission, leg de l’enseignement catholique qui avait donné tant de de penseurs, de savants, et de petites gens bien instruits à notre pays, jugée hautement subversive !

L’individu devenait roi, créateur de son propre savoir. Au fil des reformes, il était mis au centre du jeu, expurgé de tous ses déterminismes comme se plaisaient à le rappeler plusieurs de ministres de l’EN !

Avec la nouvelle réforme, ce sont désormais les groupes classes et les disciplines qui s’effacent, il faut faire sauter les cloisons. L’évaluation par compétences (sorte de question pour un champion !) s’impose. Elle oblige les equipes pédagogiques à faire les mêmes choix, à se plier aux directives de technocrates de l’éducation qui ont patiemment déconstruit, dans un programme de tabula rasa, tout notre modèle de transmission des savoirs. (et sans parler de la préférence financière envers les quartiers sensibles alors que tant d’écoles rurales sont condamnées à la fermeture, de l’école inclusive, du matraquage idéologique…). La feuille de route c’est la destruction, un plan de destruction des racines chrétiennes !

Les lendemains qui chantent sont toujours d’actualité ! les neurosciences viendront accélérer le processus et contraindront les derniers enseignants récalcitrants à rentrer dans le rang ! ainsi le formatage des cerveaux achèvera l’uniformisation des esprits !

bienvenus dans le meilleur des mondes scolaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s