Une femme tacle le féminisme

Marlène Schiappa et sa horde « féministe » vont en faire une jaunisse !

… en 6 minutes, une charmante Hollandaise, Eva Vlaardingerbroek, détruit le Féminisme. Elle cite Alexis De Tocqueville qui avait démontré la perversion de cette idéologie. Elle montre le lien entre féminisme et marxisme culturel, le passage de la lutte des classes à la lutte des sexes dans le prolongement de l’idéologie communiste qui tend à abolir toutes les frontières !

A De Tocqueville : il y a des gens en Europe qui confondant les attributs divers des sexes, pensant faire de l’homme et de la femme des êtres non seulement égaux mais semblables. En s’efforçant d’égaler ainsi un sexe à l’autre, on les dégrade tous les deux. De ce melange grossier de l’oeuvre de la Nature, il ne saurait jamais sortir que des hommes faibles et des femmes deshonnêtes

… car en effet, c’est l’Europe chrétienne qui a donné toute leur place aux femmes. Nulle part ailleurs au monde, on ne leur a accordé autant de place, autant de fonctions, autant de crédit ! d’ailleurs, c’est en Europe que furent inventés aussi bien l’amour que la courtoisie ou la galanterie … le Magnificat, ce sublime hymne à Marie !

L’Europe commence là où les hommes et les femmes interagissent avec décontraction !

Mais faute de vouloir encore être Chrétiens, nous reconnaitre comme simples Créatures, nous perdons également la sagesse de ces différences sources d’harmonie ! Ces paroles décapantes pourront peut-être nous rappeler nos origines !

Le dernier ouvrage de Martin Peltier, la révolution arc- ciel -en marche décortique ce sujet d’actualité (anti-racisme, cosmopolitisme, progressisme, ecologisme, féminisme = inversion de toutes les valeurs) :

« Il n’y a pas de crise, pas d’hyper-libéralisme, l’homme ne provoque nulle catastrophe climatique, il n’existe ni déclin naturel de l’occident, ni évolution inéluctable des moeurs, ni migrations mondiales dues aux guerres, au climat, ou à la pression démographique. Il y a une révolution mondiale, totale et totalitaire, menée par des cols blancs qui utilisent des méthodes douces et sont sûrs de travailler au bien de l’humanité. Une révolution des Bernard l’Hermite, qui laisse debout les apparences du monde ancien pour les accommoder à l’homme nouveau qu’elle crée : le grand remplacement en est un détail important. Une révolution progressive, dialectique, menée par tous les moyens de l’ingénierie sociale, toutes les ressources de la propagande. Son drapeau est l’arc-en-ciel, son but notre mort. »

L’arc-en-ciel est le signe de l’Alliance Nouvelle, il ne saurait en rien être un vecteur de subversion !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s