la start-up de Boulaur

Depuis 1906, l’état maçonnique et laïciste ne finance plus les congrégations religieuses (!) qui doivent donc se debrouiller pour trouver des recettes.

Dans le Gers à Boulaur, les soeurs cisterciennes n’ont pas coupé le lien, elles continuent de vivre entre ciel et terre dans ce silence plein de Dieu. Elles ne se sont pas soumises au mondialisme, mais sont pleines de projets pour faire vivre leur communauté. Ainsi elles ont fondé une start-up (Macron devrait être content) pour distribuer leurs produits et pouvoir construire de nouveaux bâtiments… elles cherchent des mécènes !

ora et labora

On est loin ici des turpitudes de la marconie et de son catéchisme du mensonge !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s