Voussoyons-nous, voulez-vous ?!

Le vouvoiement est une des subtilités de la langue française. Il est aussi un héritage chrétien, marqueur à la fois de délicatesse et d’autorité que la révolution française puis celle de 68 ont détruit au nom du sacro-saint égalitarisme !

Monseigneur Gaume (1802-1879) évoque dans son ouvrage, le Bénédicité, la révolution, et comment elle a modifié le langage de la famille, remplaçant le très respectueux « vous » par une formule d’une sauvage égalité, le « tu »… en changeant le langage, les républicains allaient détruire l’autorité paternelle, engendrant des conséquences morales et comportementales funestes sur les rapports humains ! parce qu’il uniformise et dégrade l’autorité, le « tu »est totalitaire, il rend chacun tristement l’égal de son prochain…

autorité paternelle et vouvoiement (Mgr Gaume)

l’héritage honteux de la Révolution, plan :

1 honteuse dans son origine, 2 absurde en elle-même, 3 funeste dans son application, 4 souverainement humiliante pour les pères et mères.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s