Le coronavirus et la guerre contre les peuples

En dé-territorialisant les hommes, les activités, l’ économie moderne a dé-socialisé. Finis les bistrots, les places de village, les petits commerces où chacun pouvait se rencontrer. Avec le Covid, on passe une étape supérieure, la cible, ce qui reste d’économie réelle et de liens sociaux :

bientôt la révolte des nations ? l’homme a besoin de racines, acceptera-t-il le nomadisme que lui vante le nouveau monde ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s