le féminisme sous la ceinture

C’est la grande victoire sur le patriarcat ! Haro sur la bienséance, c’est la révolution copernicienne du féminisme, le summum de la classe et de l’élégance est atteint !

« En fait j’aurais dû venir avec une paire de couilles, et la poser sur la table » (CNews). Brune Poirson, secrétaire d’Etat !

Notre société décadente a abandonné toute morale, toute mesure et toutes grâces. Les féministes qui veulent être des hommes comme les autres ont donc emprunté aux hommes, pour faire plus viril, un vocabulaire de charretier qu’ils utilisent parfois entre eux en certaines circonstances…

Dans la France catholique on disait que la femme avait cette haute mission et cette vocation de civiliser l’homme, de tempérer ses ardeurs, de le rendre moins dur, moins impulsif, plus compréhensif…et en effet, au cours de l’histoire, combien de rois prenaient conseil auprès des femmes avant de prendre une décision ! dans la France du XXI e s, la femme qui ne tient plus son rang et enrage de rivaliser avec l’homme a précipité la société dans la vulgarité, la guerre des sexes et la grossièreté !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s