« Jules l’imposteur » (J Brigneau)

On apprend à l’école que J Ferry institua l’école gratuite, laïque et obligatoire, en réalité, seule la laïcité de l’enseignement est à mettre à l’ actif de ce franc-maçon ministre de l’instruction publique, décision qui ne fut pas pour le plus grand bien de la France :

Même si, un jour, conduit par la réflexion de Charles Maurras et la foi de mes amis je retrouve l’Eglise traditionnelle de ma patrie et de mes ancêtres, jamais je ne ressentirai cette émotion, cette ferveur que donne seule l’enfance catholique. Jamais je ne serai le catholique que j’aurais aimé être, de nature et de sentiment, sans grands tourments d’esprit, dans la banalité des certitudes. C’est la grande victoire de Jules Ferry, l’imposteur.

Dès que furent détruits les vertus, les us, les coutumes, les réflexes conditionnés de l’ancienne France, l’esprit libertaire, qui est l’esprit de l’école laïque gagna ses méthodes

Jules l'imposteur - François Brigneau - Babelio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s