non à l’écriture non-genrée

article 2 de la Constitution : « La langue de la République est le français»

L’écriture inclusive est née de la volonté de faire changer les mentalités sur l’égalité homme/femme par le langage, elle prétend étendre la lutte des sexes à la grammaire, au mépris de la richesse et de la précision de notre langue. Les députés LREM, les militants féministes sont en général les grands promoteurs de cette supercherie égalitariste cependant, certains la dénoncent avec force :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s