l’homme masqué ne survivra pas

Au cours des siècles, c’est par un ensemble de gestes quotidiens de communion fraternelle, poignées de mains, embrassades, accolades, sourires, mais crêpage de chignon aussi, que s’est renforcée la cohésion sociale ainsi que notre immunité collective contre des ennemis visibles et invisibles. Ces gestes pour anodins qu’ils puissent paraitre témoignent de notre appartenance à un groupe et à ses codes de civilité…sans la protection du groupe, l’homme est un être fragile et démuni !

Or que se passe-t-il ? le marché fractionne, il divise pour mieux régner et, au travers de cette épidémie, il a profondément modifié ces codes ancestraux afin de nous rendre étrangers, hostiles les uns aux autres jusqu’à nous interdire de voir nos proches et nous cacher le visage sous un masque ! C’est ainsi que de plus en plus de personnes se défient les unes des autres au point de se dénoncer mutuellement ou pour le moins de se regarder en chien de faïence !

Le virus maintenant éteint, ne nous a pas décimés en revanche, ces nouvelles réglementations qui perdurent au delà du raisonnable, nous tiennent éloignés les uns des autres, elles nous fragilisent, nous privent de la joie d’être ensemble et nous rendent plus vulnérables aux attaques qu’elles soient bactériennes ou plus probablement démoniaques !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s