« aviator »(Scorsese)

La folie sanitaire fera-t-elle de nous des H Hughes ?

Le personnage principal d’Aviator, un milliardaire américain, souffrait d’une phobie vis-à-vis de la saleté, doublée de multiples TOC et d’autres difficultés psychologiques qui pouvaient le conduire dans un état proche de la léthargie. Avant de finir sa vie enfermé dans une chambre d’hôtel pendant plusieurs années, il s’est peu à peu mis à l’écart de la vie sociale. Martin Scorsese montre sans détour comment son personnage s’enferme dans sa salle de cinéma privée, où il reste cloitré et nu, ne sortant même pas pour ses besoins naturels, qu’il satisfaisait en utilisant ses bouteilles de lait vidées. C’est une séquence qui présente l’homme à son pire moment, délaissé par les femmes et par la société, avec des tendances paranoïaques qui en font un être asocial et malheureux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s