parce que la « la terre ne ment pas »

et que les perspectives sont mauvaises, ils sont nombreux à faire le chemin de retour vers leurs racines …

Appâtés par les lumières de la ville, des milliers de paysans ont déserté les campagnes à partir des années 60, délaissé la terre de leurs ancêtres pour s’installer dans des cités géantes et adopter des modes de vie venus d’Amérique… ces modes de vie ont fait long feu. Aujourd’hui ces citadins excédés et épuisés par les conditions de vie dans les tours de béton envisagent un retour à la campagne...Radio courtoisie reçoit Stéphanie Bignon présidente de terre et famille sur le thème de la ruralité, enjeux méconnus de la ruralité. Elle explique comment le systeme a fait du paysan indépendant avec son libre arbitre, un être dépendant urbanisé, apeuré de tout :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s