l’art de la guerre (Carl von Clausewitz)

« Aucune bataille n’est perdue ou gagnée d’avance. La fatalité n’existe pas ; le faible n’est pas condamné à se voir dicter la volonté du puissant. La guerre est par excellence le lieu de l’incertitude, car elle met en présence des subjectivités avec leurs logiques et intérêts propres. « À la guerre, on est toujours dans l’incertitude sur la situation réciproque des deux partis. On doit donc s’accoutumer à agir toujours d’après les vraisemblances générales, et c’est une illusion d’attendre un moment où l’on serait délivré de toute ignorance et où l’on pourrait se passer des suppositions »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s