choisir son camp

Face aux échéances qui arrivent et ne laissent rien présager de bon, il faut choisir son camp, si possible celui de la lumière et de la vérité qui ne se trouvent nulle part ailleurs qu’à l’intérieur de nos âmes :

Il y a 75 ans on a demandé à Hermann Göring, lors du procès de Nuremberg, comment les Allemands avaient pu accepter tout cela.
Il a répondu:

«C’est très facile et ça n’a rien à voir avec le nazisme; cela a à voir avec la nature humaine. Vous pouvez le faire dans un régime nazi, socialiste, communiste, dans une monarchie ou une démocratie : la seule chose dont un gouvernement a besoin pour transformer les gens en esclaves est la peur.

Si vous pouvez trouver quelque chose pour les effrayer vous pouvez leur faire faire tout ce que vous voulez.»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s