allongement du délai d’avortement

Le planning familial milite pour l’allongement du délai légal d’avortement à 14 semaines aménorrhée. Une proposition de loi a été déposée dans ce sens.

À ce stade de développement, seuls les avortements chirurgicaux sont possibles. Le professeur Nisand président du Collège national des gynécologues obstétriciens, explique :

« La tête du fœtus est ossifiée et il faut l’écraser. Le geste lui-même est donc terrible pour celui qui le fait et pour la patiente. Au sein du Collège, j’ai soumis quatre fois au vote cette mesure d’allongement des délais de deux semaines, et elle a chaque fois été refusée à 100 % des votants. Dans le pays, il n’y a sans doute qu’une dizaine de médecins qui pensent le contraire. Il s’agit de militants qui ne sont absolument pas représentatifs. »

14ème semaine de grossesse

De nombreux médecins s’opposeraient à cette monstruosité c’est pourquoi « la clause de conscience » qui les dispensait de commettre cet acte contraire à toute éthique, fait l’objet d’une demande de suppression de la part des députés qui veulent également lutter contre la désinformation sur internet en poursuivant les auteurs dans le cadre du délit d’entrave et développer les sites officiels délivrant une information fiable. (comprendre non critique envers la banalisation de la barbarie)…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s