aux « celles et ceux » et autres adeptes du charabia linguistiquement correct

Ils font tomber les statues, rejettent les héritages…

Au nom de l’égalitarisme et de la pression des groupes féministes, l’écriture inclusive subrepticement tend à s’imposer dans l’espace public, pourtant, ce dialecte n’est pas français ! pour ces nouveaux tyrans de la langue, le français se serait construit sur la domination patriarcale, c’est bien mal connaitre notre histoire ou alors, vouloir s’en départir.

32 linguistes de la Sorbonne, du CNRS, etc., ont dit, ce 18 septembre, avec raison, leur mépris envers les créationnistes de l’inclusivité linguale et relèvent toutes leurs incohérences linguistiques. Selon ces derniers,

« La langue n’est pas une liste de mots dénués de contexte et d’intentions, renvoyant à des essences. Il n’y a aucune langue qui soit fondée sur une correspondance sexuelle stricte. Autrement, le sens des mots serait déterminé par la nature de ce qu’ils désignent, ce qui est faux. […] Or, la langue n’a pas pour principe de fonctionnement de désigner le sexe des êtres : dire à une enfant “Tu es un vrai tyran” ne réfère pas à son sexe, mais à son comportement, indépendant du genre du mot. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s