la chute de l’empire vaccinal ?

Selon le Dr Nicole Delépine 36% des personnes ayant reçu une vaccination contre la grippe présentent un risque supplémentaire de contamination au coronavirus (c’est le phénomène dit d’interférence virale), de plus, les personnes vaccinées excrètent 6 fois plus de particules infectieuses ce qui en fait donc des agents de propagation des maladies...

C’est pourquoi, en vertus du code de Nuremberg, de nombreux patients de par le monde, réclament le droit d’être informés sur la dangerosité de ces poisons qui leur sont inoculés parfois de manière obligatoire et certains remettent en cause la vaccinologie liée à une approche pasteurienne des maladies:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s