autrefois, la France (Desproges)

Du temps que la France incarnait le pays de liberté d’expression sous ses différentes formes, qu’elle savait rien de tout avec respect son prochain, bien avant les lois républicaines liberticides Gayssot, Pleven, Perben, Taubira, un humoriste comme Desproges ne risquait rien à ironiser sur des sujets qui aujourd’hui lui vaudraient la 17e Chambre et le conduiraient en prison :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s