masqués, confinés, vaccinés…

La campagne de vaccination à grande échelle vient de commencer ! Il faut convaincre les français dubitatifs sur l’efficacité de ce nouveau vaccin qui va enrichir les firmes pharmaceutiques et potentiellement les empoisonner :

Campagne nationale de promotion de la vaccination : mobilisons-nous ! -  Communications - Ordre National des Pharmaciens

La nouvelle est tombée juste après que les médias aient annoncé la défaite de Trump !

Le 9 novembre, le géant pharmaceutique américain Pfizer (qui a inventé le viagra) et son partenaire allemand BioNTech ont annoncé dans un communiqué des résultats positifs pour leur vaccin, après la phase 3 des tests. Ce vaccin à ARN modifié fait partie d’une nouvelle génération d’injection qui modifie définitivement les cellules humaines.

Ce vaccin de Pfizer et BioNtech est innovant dans la mesure où il vise à développer des anticorps protecteurs afin de bloquer l’expansion du virus, alors que d’habitude, un vaccin consiste à inoculer chez le patient “une maladie bénigne qui préserve de la maladie grave”.

Cette annonce a fait bondir les bourses du monde entier, en laissant espérer enfin une reprise totale de l’activité planétaire et un retour à la liberté individuelle.

Des volontaires l’ayant testé ont décrit les effets secondaires : «Grosse gueule de bois», «douleurs partout», maux de tête, fièvre rapporte le Mirror.

Effet « Pfizer » : vous attrapez la grippe en vous protégeant du corona !

D’autre part, la firme américaine Pfizer est accusée d’avoir réalisé en 1996 des essais thérapeutiques dans l’Etat de Kano, sans avoir obtenu les accords nécessaires des autorités régulatrices du Nigeria. Plusieurs enfants seraient décédés. Le Nigeria demande plusieurs milliards de dollars de réparation.

Le gouvernement nigérian a porté plainte, lundi 4 juin, contre le groupe pharmaceutique américain Pfizer et réclame 7 milliards de dollars (5,2 milliards d’euros) de dommages pour des essais d’un médicament responsable de la mort de nombreux enfants, a-t-on appris de sources judiciaires.

Néanmoins, 54 % des Français seraient d’accord pour se faire empoisonner, mais avec des réserves marquées. 30 % sont certains de le refuser.

Image

Par soucis d’égalitarisme, Barbier, Jadot… veulent vacciner tout le monde, les enfants le sont bien déjà… !

… il en va ainsi du respect des libertés individuelles dans ce malheureux pays !

PS : Le PDG de Pfizer Albert Bourla a vendu pour 5,6 millions de dollars (4,76 millions d’euros) d’actions du laboratoire américain, le jour de l’annonce par le groupe de bons résultats préliminaires sur l’efficacité d’un vaccin contre le Covid-19, a-t-on appris mercredi 11 novembre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s