quand la République spoliait l’église

L’interdiction de célébrer la messe dans un contexte d’urgence sanitaire contestable et alors que les grandes surfaces et les transports en commun restent ouverts, a été mal perçue par de nombreux catholiques qui ont manifesté leur désarroi, pourtant, le combat de la République pour détruire le trône et l’autel n’est pas nouveau et la spoliation des biens de l’église acte le début de la Révolution maçonnique :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s