le piège du revenu universel

Depuis que dans le monde occidental l’économie en a imposé au politique et au religieux, la croissance s’est appuyée sur l’esclavage (main d’oeuvre gratuite mais à charge) puis sur le salariat (main d’oeuvre rémunérée mais à sa propre charge) par lequel ont fonctionné les usines de la révolution industrielle, et enfin, aujourd’hui, à la faveur d’un réajustement capitalistique appelé Grand Reset, elle va muter de nouveau et s’appuyer sur le revenu universel (oisifs totalement à leur propre charge et ne produisant plus rien)… une grande partie de la gauche considère cette proposition comme une grande avancée sociale quand elle n’ est qu’une étape de plus vers la dépendance totale des peuples, ainsi que l’explique F Phillipot :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s