« la messe des morts »

Durant l’épidémie de covid, chaque soir, un croque mort communiquait à la population terrorisée, le nombre de décès quotidien, puis, faute de morts, on a égrené le nombre de « cas » dont la plupart ne présentait aucun symptôme. Mais comment les victimes étaient-elles comptabilisées ? c’est l’objet de cet exposé du CHU de Marseille :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s