le libéralisme du nombre

Depuis la Renaissance, la Parole a laissé place au nom (l’écrit) qui s’efface maintenant devant le nombre (la comptabilité) plus adapté au modèle ultra libéral et à la dictature technico-sanitaire qui se met en place :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s