« le temps des gens ordinaires »

Frédéric Taddeï reçoit Christophe Guilluy, géographe, sur le thème : « Le temps des gens ordinaires. »Avec ce titre, Guilluy annonce la victoire des classes populaires, du peuple, des “déplorables” sur les élites. « La renaissance culturelle des gens ordinaires n’est pas un accident, mais l’aiguillon d’une mécanique qui inverse le sens de l’Histoire » écrit-il. Les élites ont fait sécession, les « petits » ne se sentent plus représentés mais selon l’auteur de nombreux signes montrent que leur temps est venu :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s