« memory »

MEMORY – BARBRA STREISAND

Minuit
Pas un son depuis la rue
La lune a-t-elle perdu la mémoire
Elle sourit, seule
Sous l’éclairage d’un lampadaire

Les feuilles mortes s’accumulent à mes pieds
Et le vent se met à gémir

Souvenir
Toute seule au clair de lune
Je peux rêver du bon vieux temps
La vie était belle alors
Je me rappelle de l’époque où je savais ce qu’était le bonheur
Que le souvenir revive !

Chaque lampadaire semble marteler
Un avertissement fataliste
Quelqu’un marmonne et le lampadaire crépite et vacille
Et ce sera bientôt le matin

Le jour

Je dois attendre l’aube
Je dois penser à une nouvelle vie
Et je ne dois pas capituler
Quand l’aurore viendra
Cette nuit sera un souvenir aussi
Et un nouveau jour commencera

Les fins épuisées de journées embrumées
L’odeur encore froide du matin
Un lampadaire s’éteint, une autre nuit s’achève
Un autre jour se lève

Touche moi,
C’est si facile de me laisser
Toute seule avec le souvenir
De mes journées au soleil
Si tu me touches,
Je comprendrai ce qu’est le bonheur

Regarde, une nouvelle journée a commencé…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s