DiViz hebdo 5

Me Di Vizio aborde 3 questions : la mise en danger de la vie d’autrui au travers des mesures « sanitaires », l’examen du BTS qui échappe miraculeusement au « distanciel », l’influence du cabinet mac Kinsey dans les décisions politiques ; extrait :

On est dans du n’importe quoi, d’un coté comme de l’autre, et il n’y a que quelques abrutis pour venir croire que tout ceci a encore un fondement sanitaire. Il n’y a que quelques flippés pour venir croire que finalement le but de ce gouvernement serait de protéger les populations au travers de solutions scientifiques admises, sanitairement validées. Non, c’est tout à fait autre chose, c’est au minimum du n’importe quoi et de l’amateurisme, au pire, mais je n’ose m’engager dans cette voie, une volonté très claire de soumettre les populations et de faire de cette crise un laboratoire parfait de restriction des libertés individuelles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s