S Durain (des paluches et des bouquins)

L’auteur du sang qui nous lie et du sang du père, explique en quoi le sacrifice du Christ et l’équilibre qui découle de l’évangile entre Dieu le père, le roi, père de la nation, le père de famille, fondent une société plus sereine, plus juste et moins conflictuelle :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s