la Hongrie à contre courant de la pensée unique

Lors d’un match de football de préparation à l’Euro 2021, à Budapest, le 8 juin au soir, des joueurs irlandais ont mis un genou à terre juste avant le coup de sifflet annonçant le commencement du jeu, geste « antiraciste » fortement plébiscité par le mouvement Black Lives Matter qui en est à l’origine.

Dans les tribunes ont raisonné les sifflements des Hongrois contre les Irlandais s’humiliant sur le terrain. Le Premier ministre de la Hongrie, Viktor Orban, a pris la défense des spectateurs hongrois. Le président du Fidesz a déclaré à ce propos que les Hongrois ne s’agenouillaient que dans trois cas : «Devant Dieu, devant la patrie, et devant la femme qu’ils aiment.»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s