révélations sur le charnier Paris-Descartes

Depuis la Renaissance, les médecins protestants faisant fi du respect dû aux morts, ont mis les dissections à l’honneur dans les études médicales, or, il n’est pas certain qu’elles aient fait progresser la médecine….mais plutôt la perception du corps humain comme d’une banale machine (Descartes) ; de nos jours, de nombreux médecins retrouvent une approche intégrale de la santé :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s