deux poids deux mesures

Les premières images des types qui s’effondraient dans la rue à Wuhan étaient des fake relayés par les médias pour nous terroriser. Deux ans plus tard, des centaines de sportifs claquent en plein effort, et là c’est bien réel, mais il paraît que c’est normal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s