Antoine Blanc de st Bonnet

« Depuis qu’il écarte la loi divine, la loi humaine n’est plus que le vouloir des forts, le mal, que sa violation par les faibles, et le bien, que l’art par lequel les habiles parviennent à l’éluder. Et, pendant que le plus grand nombre des hommes, dévoré par le besoin, épuisé par l’excès du travail, et privé des espérances éternelles, est torturé à la vue de jouissances hors de sa portée, le petit nombre, consterné, voyant la haine s’asseoir à sa table comme un spectre et l’attendre à sa porte comme un bourreau, parce qu’il se trouve seul en possession des biens, vit dans la pensée continuelle de se les voir ravir. Les hommes se sont créé un véritable enfer en ce monde. »

la douleur 1849

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s